Passer au contenu
Aquarium qui se nettoie tout seul, que faire?

Aquarium qui se nettoie tout seul, que faire?

Aquarium qui se nettoie tout seul : comment faire ?

Vous êtes aquariophile, mais n’avez pas le temps d’entretenir votre aquarium ? Alors, découvrez l’aquarium autonettoyant. Ce réservoir doté d’un dispositif hydrostatique est très facile à mettre en place. Il suffit de rajouter régulièrement de l’eau du robinet pour mettre à niveau votre aquarium. Cette action expulse toute l’eau sale et polluée du fond du réservoir qui se déverse dans un récipient par un tuyau. Mais avant d’entrer de vous expliquer son fonctionnement en détail, laissez-nous vous présenter les avantages de l’aquarium autonettoyant.

Quels sont les avantages de l' aquarium autonettoyant ?

Les multiples apports d’un aquarium autonettoyant se présentent comme suit :
- L’eau n’est jamais renouvelée dans sa totalité ;

  • Elle reste toujours claire et limpide ;
  • Les parois de l’aquarium restent propres ;
  • Les éléments de décoration ne se chargent pas de saletés ;
  • La filtration artificielle de l’eau n’est plus nécessaire ;
  • Et les végétaux ne subissent pas de pollution.

D’une part, tous ces avantages vous font gagner du temps. En effet, l’entretien de toutes les composantes de l’aquarium devient automatique. D’autre part, l’achat des ustensiles de nettoyage n’est plus nécessaire. Concrètement, vous n’avez plus à vider votre bocal pour le laver de fond en comble une fois par semaine.   


Qu’est-ce que l'aquaponie ? 

C’est une solution écologique qui permet de réaliser des vivariums autosuffisants. En fait, l’aquaponie est un procédé qui combine l'élevage des poissons à la culture des plantes. Cette  technique permet de créer un écosystème associant l'animal au végétal. À l’origine, l’aquaculture concerne l'élevage des poissons dans des bassins artificiels. L’hydroponie est une activité qui consiste à faire pousser des végétaux dans des milieux aquatiques. 

L’association des deux pratiques crée un système écologique autosuffisant qui s'autorégule. Les déchets laissés par les poissons servent d’engrais aux plantes qui filtrent l’eau du bassin. Cet échange naturel permet  aux animaux, aux micro-organismes et aux végétaux de se développer avec harmonie. Ce circuit fermé est repris en miniature dans la fabrication de votre aquarium autonettoyant. Il vous offre le plaisir d'admirer à la fois les couleurs de votre poisson et celles de vos fleurs. 

Comment fonctionne un aquarium qui se nettoie tout seul ?

Pensez à installer votre aquarium autonettoyant aquaponique dans un endroit qui reçoit la lumière du soleil.  Pour monter ses composantes, il faut suivre les étapes suivantes :

  • Couvrir le fond du réservoir avec du sable et du gravier ;
  • Ajouter des roches, des racines fixées à des plantes aquatiques comme la fougère ;
  • Placer une pompe mécanique équipée d’ un tuyau relié au couvercle ;
  • Remplir le bac d’eau du robinet sans chlore ;
  • Installer le couvercle constitué de plusieurs compartiments ;
  • Remplir de cailloux de culture chaque compartiment ;
  • Planter dans chaque compartiment des végétaux avec racines ou déposer des graines ;
  • Plonger les poissons et les bactéries dans l’aquarium ;
  • Ne pas oublier de nourrir les poissons.

Le principe de fonctionnement d’un aquarium  aquaponique repose sur le recyclage durable des déchets. Concrètement, les déjections organiques des poissons sont digérées par les bactéries. Ensuite, ces matières organiques sont transformées en nutriments pour les plantes. L’eau qui est constamment acheminée vers les compartiments du couvercle contient ces nutriments.  Les plantes se nourrissent de ces engrais et purifient l’eau qui coule dans le réservoir, chargée d’oxygène. 

Puis-je ajouter des racines au fond de mon aquarium ? 

Pour décorer le fond d’un aquarium, on peut opter pour les racines. Mais cet élément naturel  ne sert pas uniquement à améliorer le décor. Au contraire, la racine complète parfaitement les fonctions des végétaux, des animaux et des micro-organismes.
 
Une racine lestée et bien plantée dans le sol du bac permet de stabiliser les plantes aquatiques, de créer des refuges pour les poissons et des supports pour les bactéries.  

Avant de placer des racines dans votre aquarium, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Récupérer des racines mortes dans la nature, comme celle du chêne ;
  2. Enlever les impuretés en utilisant une brosse pour frotter ;
  3. Désinfecter avec de l’eau de javel imbibée dans une éponge ;
  4. Rincer à l’eau claire ;
  5. Plonger les racines dans l’eau bouillante pendant 2 heures ;
  6. Plonger les racines dans l’eau claire et laisser tremper pendant une semaine ;
  7. Lester les racines gorgées d’eau avec les roches, au fond de l'aquarium.

Si vous êtes un aquariophile soucieux des enjeux écologiques, vous ne pouvez qu’adopter les nouveaux  vivariums. En effet, comme tout  amateur d’aquarium aquaponique, vous  contribuez à la préservation de l'environnement. Qui plus est, vous aurez le confort d’ assouvir votre passion en évitant la corvée de l’entretien répétitif. 

Et pour en savoir plus sur la mise en place, la réalisation et la décoration d’aquariums, consultez les autres articles de notre blog ! 

Article précédent Comment changer l'eau d'un aquarium?
Articles suivant Comment savoir si le stérilisateur UV de mon aquarium fonctionne encore ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires