Passer au contenu
Comment enlever les algues dans un aquarium?

Comment enlever les algues dans un aquarium?

Les algues sont un véritable fléau dans le monde de l’aquariophilie. C'est une des problématiques les plus récurrentes si vous possédez un aquarium.

Pour de nombreuses personnes, cela signifie l’arrêt d’avoir un aquarium en cas d’absence de résultats pour s’en débarrasser.

Cependant, il est important de comprendre que l’apparition des algues n’est absolument pas le fruit du hasard.

Par ailleurs, leur développement s’explique par un déséquilibre sur les paramètres de l’aquarium. Par conséquent, elles sont tout à fait évitables en suivant nos recommandations.

Les différents types d’algues

Pour vous débarrasser des algues dans votre aquarium, il faut savoir quels sont leurs origines et leurs types :

  • Les algues vertes se trouvent principalement sur les plantes ainsi que sur le sol, le décor et les vitres. Elles sont facilement identifiables par leur aspect velu et leur développement reste souvent encouragé à cause d’une intensité lumineuse beaucoup trop importante.
  • Les algues filamenteuses sont également de couleur verte, mais elles peuvent se présenter avec des nuances brunes ou grises. Ces dernières adorent s’accrocher aux plantes, aux décors ou encore aux vitres. Mais contrairement aux espèces du même type, il est facile de le retirer à la main. Lorsqu’elles sont présentes en petites quantités, il n’y a pas de risque majeur pour l’équilibre du biotype. Mais si vous perdez le contrôle, elles risquent d’envahir totalement votre aquarium, ce qui entraînera un étouffement sur vos plantes. Elles sont symptomatiques d’un aquarium disposant d’une présence trop forte de fer, de phosphate ou de nitrate. Par ailleurs, vous pourriez également avoir un éclairage qui n’est pas correctement adapté. Si vous possédez encore des vieux tubes T5 ou T8, il serait temps de les changer.
  • Les algues brunes diatomées se retrouvent principalement sur les plantes et les décors avec une forme identifiable par la couleur brunâtre. Mais contrairement aux deux autres types d’algues que nous vous avons présentées précédemment, ces algues se développent uniquement lorsque l’éclairage n’est pas adapté ou insuffisant. Par ailleurs, une concentration importante en silicate peut expliquer son apparition.
  • Les algues bleues ou cyano se composent également de bactéries. Présentes sur le décor et les vitres, elles forment un voile visqueux immédiatement identifiable par la présence de petites bulles d’air. Pour vous en débarrasser, vous pouvez très facilement les aspirer en utilisant simplement un tuyau.

Sachez qu’il existe également d’autres types d’algues que vous pouvez retrouver en abondance dans votre aquarium comme les algues à barbe, l’algue encroutânte ou les algues corne de cerf.

Utilisez la bonne méthode pour vous débarrasser des algues

Avant même d’ajuster certains réglages de votre aquarium, il est important d’adopter certains réflexes pour résoudre la prolifération algues. En premier lieu, nous vous recommandons de vous attarder sur le nettoyage en favorisant le renouvellement régulier de votre eau. Tous les 15 jours environ, changez 25 % de l’eau totale en pensant à aspirer correctement le fond de votre aquarium et en nettoyant l’intégralité de votre décor. Cependant, il n’est pas nécessaire de changer l’intégralité de votre eau, car cela entraînerait un choc thermique sur votre écosystème.

La deuxième vérification se porte sur l’éclairage. En effet, la qualité de l’éclairage est un paramètre absolument essentiel pour votre aquarium. Si vous avez une luminosité trop puissante ou trop faible, alors il est indéniable que les algues proliféreront. De plus, il faut penser à régler l’utilisation de l’éclairage entre 8 et 12 heures maximum pour avoir le meilleur équilibre possible de lumière dans votre cuve.

Cependant, si vous utilisez une source de lumière directe, elle viendra en complément de votre lumière artificielle et à votre installation de chauffage. Les dégâts peuvent alors être irréversibles sur la flore et la faune de votre aquarium.

Troisième élément essentiel, la régulation de la population de votre cuve. Régulièrement, pensez à comptabiliser les êtres vivants, car si vous en avez trop cela peut parfaitement correspondre à la prolifération des algues. Vous n’êtes pas sans savoir que les poissons produisent naturellement des phosphates et des nitrates.

Cependant, ces éléments favorisent le développement des algues. En cas de production trop importante, vous avez des ingrédients qui seront malheureusement favorables à leur développement et cela risque d’entraîner un déséquilibre sur le biotope.

Enfin, les vérifications d’usage sont toujours nécessaires pour contrôler la douceur de l’eau. Une fois par semaine, nous vous recommandons d’utiliser un test de goutte pour vérifier si vous n’avez pas un déséquilibre. Si tel est le cas, vous allez pouvoir prendre toutes les mesures nécessaires pour rétablir la situation avant que la prolifération des algues ne dégénère.

Le nettoyage de votre aquarium

Normalement, si vous avez suivi nos recommandations, vous devriez être capable d’identifier les causes responsables du développement des algues.

Que ce soit le changement d’éclairage ou la diminution du nombre d’espèces, il est toujours important de vous assurer du bon nettoyage de votre aquarium. Avec un suivi régulier et une bonne anticipation, votre cuve sera toujours propre et la prolifération sera alors contrôlable.

Avec un nettoyage de fond, vous serez en mesure de retirer les feuilles contaminées et d’assainir la flore. Le nettoyage des vitres est également essentiel, tout comme le brossage du décor. N’oubliez pas non plus d’aspirer le fond de votre aquarium soigneusement pour éliminer un maximum d’éléments nuisibles.

Les traitements anti algues

Si vous avez déjà appliqué nos conseils précédents, mais que vous constatez un impact limité, il est alors nécessaire de réduire l’usage de l’engrais liquide. Essayez également de diminuer la quantité de nourriture et pourquoi pas ajouter des êtres vivants algivores. Pour cela, nous vous préconisons les escargots, les crevettes, les otocinclus ou les ancistrus.

Sachez également qu’il existe des produits chimiques correspondant à des traitements anti algues. Bien que ces produits demeurent efficaces, nous vous recommandons uniquement de les utiliser en dernier recours. En effet, ils ne règlent pas directement le problème de fond.

Article précédent Quels poissons pour un aquarium biOrb?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires