Passer au contenu
Quelle quantité de nourriture pour un poisson combattant?

Quelle quantité de nourriture pour un poisson combattant?

Quelle quantité de nourriture pour un poisson combattant? Le poisson combattant est un petit poisson solitaire, qui nous charme grâce à son voile chatoyant et ses jolies couleurs. Originaire d’Asie du Sud Est, le combattant est très populaire ces derniers temps. Voici tout ce que vous avez besoin de savoir pour en prendre soin de la meilleure des façons.

 

Quelle nourriture pour un poisson combattant ?


Le poisson combattant est un poisson de la famille des Betta, qui compte plus de 70 espèces. Habitué aux eaux tropicales d’Asie du Sud Est, le poisson combattant est friand de vers de vase et de petits proies. Le combattant est un poisson carnivore de surface. Cela signifie qu’il aime chasser de petites proies à la surface de l’eau.


Pour qu’il soit en bonne santé, votre poisson combattant devra bénéficier d’une alimentation qui lui procure au moins 45% de protéines. Les aliments devront impérativement être de petite taille et flotter à la surface pour lui permettre de les attraper.


Pour satisfaire ses instincts, et même si la plupart des combattants sont habitués à la nourriture en poudre des élevages, vous pouvez varier les plaisirs et lui donner de la nourriture fraîche. On entend par nourriture fraîche des larves d'insectes ou des vers de vase, congelés ou séchés.


Le combattant, malgré ses instincts de chasseur, possède un tout petit estomac. Il faudra faire attention à ne pas donner trop de nourriture au poisson, au risque de le rendre malade ou de polluer l’eau s’il ne mange pas tout.


La nourriture doit lui être donnée une à deux fois par jour, en petite quantité. Si vous décidez de lui donner de temps en temps des insectes séchés, il faudra veiller à les faire tremper dans l’eau auparavant. Si vous ne réalisez pas cette étape simple, la nourriture risque d’être ingérée trop vite et de gonfler dans l’estomac du poisson, ce qui pourrait causer sa mort.


Enfin, s’il vous semble que la quantité de nourriture donnée est trop importante, n’hésitez pas à réduire pour vous adapter à l’appétit de votre poisson. Si vous réduisez les quantités et vous apercevez que votre poisson se précipite sur la nourriture, n’hésitez pas à ajuster à la hausse. Il s’agit de trouver le bon équilibre pour votre poisson.


Si toutefois votre poisson ne mangeait pas toute la nourriture que vous lui donnez, pensez à la récupérer grâce à une petite épuisette. Cela vous permettra de contrôler les quantités de nourriture ingérée, mais aussi de maintenir l’eau de son aquarium propre et saine pour lui permettre d’évoluer en toute sécurité.

 

Comment prendre soin de mon poisson combattant ?


Les combattants sont connus pour être solitaires et excellents chasseurs. Son fort caractère en fait un animal de choix pour les amateurs, et sa réputation le précède. Il est en effet de nature connue que les combattants sont très résistants, certains connaisseurs allant même jusqu’à affirmer qu’ils pourraient survivre dans une flaque d’eau. Cela ne signifie pas pour autant qu’il est facile de s’occuper de son poisson combattant et d’en prendre soin pour qu’il évolue en tout confort dans son aquarium.


En parlant d’aquarium : ce dernier devra être de taille adaptée. Pas question d’en trouver un trop petit, ni un trop grand. Si votre combattant vit seul ou en petit groupe, un aquarium de 15 à 20 litres suffira. Il faudra veiller à ce qu’il possède un couvercle, car le caractère énergique des combattants en fait de véritables animaux à surveiller. Pas question donc d’opter pour un aquarium ouvert sous peine de voir votre poisson sauter en dehors de l’eau et risquer de tomber à côté. Veillez également à choisir un aquarium adapté aux poissons tropicaux, qui permettra de créer un environnement qui leur semblera accueilant et confortable.


Enfin, il faut garder en tête que les poissons combattants peuvent vivre jusqu’à 10 ans. Il ne s’agit donc pas d’un choix que vous devez faire sur un coup de tête, puisque vous devrez vous occuper longtemps. Raison de plus pour leur donner tout le confort dont ils peuvent avoir besoin.


Les combattants peuvent, contrairement à ce qu’on pense, cohabiter avec d’aitres espèces de poissons. Seulement, il faudra veiller à ce que ces derniers ne lui ressemblent pas du tout, mais également à ce qu’ils ne soient pas trop petits, sous peine de devenir des proies pour votre combattant. Il ne faudra pas non plus faire cohabiter les combattants avec un poisson à grande nageoire de queue, sous peine de causer des dégâts. Gardez toujours à l’esprit que le combattant peut se battre jusqu’à la mort.


Si vous choisissez des femelles pour peupler votre aquarium, il faudra qu’elles soient suffisamment nombreuses pour créer des relations de hiérarchie entre elles et éviter des scènes peu agréables. Même si les femelles sont plus calmes que les mâles, leur espèce reste tout de même assez virulente.

Article précédent Quels poissons pour un aquarium biOrb?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires