Passer au contenu
Comment entretenir et nettoyer un étang naturel?

Comment entretenir et nettoyer un étang naturel?

Comment entretenir et nettoyer un étang naturel ? Entretenir et nettoyer un étang naturel permet de garder son point d’eau exempt d'algues. 

C’est pourquoi il est essentiel d’apprendre à l’entretenir bien avant sa création. Afin de vous simplifier le travail, nous avons regroupé tous les conseils nécessaires à l’entretien d’un bassin. Alors, soyez attentif et appliquez ces astuces !

1. Veiller à ce que son étang naturel bénéficie de conditions clémentes

Veillez à ce que l’emplacement de votre étang soit au moins partiellement ombragé afin qu'il ne chauffe pas trop en été. En outre, ne prévoyez pas un plan d'eau trop petit en taille ou peu profond : plus la quantité d'eau est importante, plus les analyses de votre eau seront stables. En général, un étang naturel doit disposer d’une profondeur d'au moins 80 centimètres, voire d’un mètre. De plus, un volume d'eau de 5 000 litres est idéal. 

2. Utiliser un filet pour empêcher les feuilles de tomber dans l’eau

En automne, les feuilles mortes ont la fâcheuse manie de tomber des arbres et de se retrouver dans votre étang. Or, les feuilles qui atterrissent à la surface de l'eau, tombent lentement au fond et se transforment en vase, une substance nocive pour vos poissons. Ainsi, un filet réduit considérablement le travail d'entretien et de nettoyage de votre étang. Recouvrez toute la surface de votre étang avec ce filet au plus tard début septembre. 

3. Tailler régulièrement ses plantes aquatiques

L'une des mesures les plus importantes pour entretenir et nettoyer un étang naturel est de tailler régulièrement ses plantes aquatiques. En effet, ces végétaux extraient continuellement de l'azote, du phosphate et d'autres substances nutritives qui favorisent aussi potentiellement la croissance des algues.

Pour les nénuphars, par exemple, coupez toutes les feuilles jaunes en automne et retirez-les de l'eau avant qu'elles ne tombent au fond. En automne ou au printemps, coupez les roseaux juste au-dessus de la surface de l'eau. 

L'entretien de l'étang implique également de surveiller les plantes aquatiques submergées telles que le pissenlit et le millefeuille. Si elles deviennent trop envahissantes, il est crucial de les couper.

4. Aspirer la vase et les débris pour éclaircir l’eau de son étang

Malgré un entretien minutieux de l'étang, il est pratiquement impossible d'empêcher la formation de vase. Celle-ci se forme à partir d'apports fins comme la poussière, le pollen et les graines de plantes. Et même si la vase ne pose pas de problème en soi, elle peut devenir un problème de taille lorsqu’elle remonte à la surface sous forme de bulles. Ce faisant, elle diminue l’oxygène disponible dans votre étang naturel et dégage une odeur désagréable. 

Utilisez un aspirateur spécial afin d’éliminer la couche de nutriments au fond de l'eau sans vidanger votre bassin. Cet appareil fonctionne comme un “vrai” aspirateur : il aspire la vase par le tuyau et la dépose dans un réservoir. L'eau est filtrée et retourne dans l'étang par un tuyau situé au niveau du réservoir.

5. Enlever les algues filamenteuses en été 

Lorsque l'étang de jardin se réchauffe en été, quelques algues filamenteuses se forment. Pensez à les enlever rapidement et à les composter. Il existe dans le commerce spécialisé des épuisettes spéciales et des brosses à algues filamenteuses pour retirer facilement les algues du bassin. 

6. Nettoyer régulièrement la pompe et le filtre de votre étang naturel

L'entretien de l'étang passe aussi par le nettoyage de la pompe et du système de filtration. Cela est particulièrement important si vous souhaitez élever des poissons dans votre plan d’eau. 

Pour la pompe, vérifiez que rien ne gêne la rotation de l’hélice. Puis, lavez à l’eau claire le filtre biologique, les grilles de décantation et le filtre UV. Enfin, vérifiez que tous les raccordements soient parfaitement opérationnels et sécurisés. 

Bon à savoir : certains modèles de filtres possèdent un indicateur spécial qui permet de savoir quand ils doivent être nettoyés.

Conclusion : vous n’avez plus qu’à entretenir et nettoyer votre étang naturel !

Comme vous l’aurez compris, maintenir un étang propre est un travail de longue haleine. Chaque saison, vous aurez de nouvelles tâches à accomplir. Mais nous sommes sûrs que vous pourrez y arriver. Sans compter qu’à la suite de vos efforts, vous disposerez d’un étang naturel magnifique et de poissons en excellente santé. Alors, à vous de jouer ! 

Et si vous parcouriez notre blog en quête d’informations sur l’entretien et la décoration d’un étang de jardin ?

FAQ : 

Avant de nous lancer dans des démarches nous aimerions savoir comment se passe le nettoyage d'étang?, quelles normes doit on respecter ?,le nettoyage doit il se faire tous les ans ? A quel tarif s'élève ce nettoyage ?  S'il vous plaît

Articles suivant Comment traiter la vase dans un étang naturel?