Passer au contenu
Le rôle du siphon en aquaponie

Le rôle du siphon en aquaponie

Dans cet article, nous allons voir en détails l’utilité du siphon en aquaponie: à quoi il sert, comment ça marche, comment résoudre les problèmes liés à son fonctionnement etc…

A quoi sert un siphon?

Un siphon permet d'obtenir des marées dans le bac de culture, c’est sa fonction première. Pas de siphon, pas de marée (à noter qu'il existe différents types de siphon comme par exemple, le siphon cloche). 

Permet d'avoir un énorme apport d'oxygène pour les plantes via les racines et aussi pour les bactéries. Cette marée va donc leur apporter tout l'oxygène nécessaire. 

Une autre fonction du siphon ou peut être un effet de bord, c'est qu’il va empêcher l'accumulation de matière organique : racines mortes, feuilles... Tout ce qui va pouvoir colmater votre bac.

Et enfin, il faut noter une chose très importante, c'est que le siphon est mécanique. Vous devez donc absolument avoir une pompe. Généralement, c’est déjà le cas lorsqu’il s’agit d’un système aquaponique.

Comment ça marche?

Premièrement, vous devez avoir installé votre bac. Une fois que vous avez votre bac, nous allons placer le siphon. Vous aurez un tube, qui va déterminer la hauteur maximale de l'eau, c’est généralement celui du haut. Ainsi, l'eau va monter dans le bac pour ensuite s'écouler par ce tube. Vous aurez également deux coudes à 90, cela permettra à l'eau de retourner aux poissons. Au dessus de ce tube d'évacuation se placera la cloche. C'est pour cela que ça s'appelle un siphon cloche. C'est grâce à cette cloche que nous allons pouvoir obtenir un siphon. Nous allons  ensuite rajouter un cylindre de protection pour éviter que le média s'insère dans la cloche ou dans le tube d'évacuation. Donc, vos billes d'argile, votre pouzzolane, etc… doivent rester dans le bac de culture et ne pas obstruer le siphon. 

Comment ça se passe? 

La pompe qui est placée dans le bac de poisson va amener l'eau. Petit à petit, le bac de culture va se remplir et l'eau va alors monter. Une fois que l'eau a atteint la hauteur du tuyau d'évacuation, elle va descendre dans ce tuyau accéléré et cette accélération va créer une dépression. C'est grâce à cette dépression que toute l'eau du bac va être aspirée dans le tuyau d'évacuation. C’est ce qu’on appelle un siphon.

 

Quelques conseils utiles

Il faut savoir en premier lieu que le dimensionnement du siphon est empirique au niveau de la largeur du tuyau et par rapport à la dimension de votre bac. En somme, vous allez devoir appliquer la règle du double, c'est-à-dire que le cylindre qui protège la cloche va avoir un diamètre qui est le double de la cloche et devra par ailleurs pouvoir laisser passer votre main (ceci est important pour la maintenance). Le diamètre de la cloche elle-même sera le double du diamètre du tuyau d'évacuation. Donc, si vous avez un tuyau qui fait 3,2 cm, cela va nous donner 6,4 pour la cloche et 12,8 pour le cylindre de protection. 

Deuxièmement, vu que c'est empirique, vous allez mettre en place votre système et ensuite le tester à vide sans y mettre ni le média ni des plantes. Une fois que le siphon démarre et s’arrête, vous pourrez ajouter votre média, vos billes d’argile, votre pouzzolane et refaire un test avant d’y mettre les plantes.

Troisièmement, pour la partie évacuation de l'eau dans le bac des poissons, il va vous falloir deux angles à 90 degrés. Cela va vous permettre de réamorcer correctement votre siphon, ce qui est très important. Vous aurez besoin de régler le débit de votre pompe pour qu'il y ait environ entre trois et quatre marées par heure, c'est-à-dire que toutes les heures, votre eau a dû monter trois ou quatre fois et descendre trois ou quatre fois.

Quatrièmement, vous devez vous assurer de pouvoir contrôler le débit de l’eau qui arrive et pour cela, il est fortement conseillé de rajouter une valve. Souvent, c'est plus simple d'avoir une valve en entrée du bac de culture plutôt que d'avoir à modifier le débit directement sur la pompe. 

Et enfin, comme l'aquaponie est un système vivant, vous aurez inévitablement des racines qui viendront boucher votre siphon à un moment donné. Vous devriez donc vérifier régulièrement en mettant votre main à l'intérieur du cylindre de protection. 

Les problèmes rencontrés le plus souvent avec un siphon et les solutions

Il y a deux styles de problèmes:

  1. Le premier, c'est que le siphon ne démarre pas, 
  2. Le second, le siphon démarre mais ne s’arrête pas.

Pourquoi le siphon ne démarre pas?

On dit que le siphon ne démarre pas lorsque l'eau augmente dans le bac, arrive au sommet du tuyau d'évacuation, s'écoule, mais n'est pas aspirée. C'est comme si vous n'aviez pas de cloches. Le niveau d'eau reste constant et donc évidemment, il n’y a pas de marée. La première chose à faire dans ce cas là, c'est de vérifier que rien n’obstrue le bas de la cloche et de la protection de la cloche.

En effet, à ce niveau là, si jamais vous avez des billes d'argile ou du sable qui sont venues se mettre un peu dessus, ou si votre fond n'est pas tout à fait plat, alors vous aurez des soucis. Il faut également bien vérifier l'étanchéité de la cloche et particulièrement la partie du haut. Souvent, ce sont des systèmes bricolés à la main, donc, il y a le tube principal et par-dessus, il y aura un capuchon. Et si ce n'est pas étanche, la cloche ne pourra pas jouer son rôle.

Enfin, si le débit de l'eau est trop faible, c'est-à-dire que si la marée monte tout doucement quand elle arrive au sommet du tuyau d'évacuation, cela va s'évacuer tout doucement et ne créera pas d'accélération. Le siphon ne va donc pas s'enclencher. 

Deuxième problème: le siphon démarre mais ne s'arrête pas

Cela veut dire que toute l'eau du bac est aspirée, mais le siphon ne se désamorce pas et l'eau reste tout en bas. Ce type de problème est plus pénible que le premier parce que du coup, vos racines qui étaient dans des marais vont se retrouver à l'air. 

Trois raisons peuvent en être la cause:

  1. Vérifiez que l'évacuation au niveau du bac de poissons ne soit pas dans l'eau. Il ne faut pas oublier que nous devons rajouter régulièrement de l'eau dans notre bac de l'aquaponie parce que les plantes transpirent. Donc à un moment donné, il se peut que vous ayez pu rajouter de l'eau, ne pas avoir fait attention et, le dernier coude à 90 du tuyau d'évacuation est resté dans l'eau. Dans ce cas-là, le siphon ne s'arrêtera pas.

  2. La deuxième chose qui peut vous causer problème, c'est la configuration de l'évacuation. Prenons par exemple que vous voyez qu'il y a un premier coup à 90, un tube et un deuxième coude à 90 selon la longueur du tuyau en fonction des dimensions de votre bac. Vous pourrez avoir des soucis de siphon qui ne s'arrêtent pas.

  3. Et enfin, la dernière cause peut être le débit de l'eau qui est trop élevé. Le siphon se déclenche, le bac se vide, mais ensuite, la pompe amène tellement d'eau par rapport à la vitesse d'évacuation du siphon que l'air n'arrive pas à rentrer et le siphon ne se désamorce pas. Nous allons avoir un siphon qui ne s'arrête pas et une eau qui reste en bas. Dans ce cas-ci, nous allons réamorcer le siphon à la main en soulevant la cloche, c’est-à-dire que nous allons mettre la main à l'intérieur du cylindre de protection et ensuite, soulever la cloche. Nous allons la tourner un peu sur elle-même, la remettre au fond, et essayer de solutionner le problème en regardant les causes évoquées plus haut. 
Articles suivant Comment utiliser la sauge blanche?