Passer au contenu
Comment chasser un héron et les faire fuir de son bassin / étang ?

Comment chasser un héron et les faire fuir de son bassin / étang ?

Comment éloigner les hérons et protéger son cher bassin à poissons ? Cette interrogation devient rapidement légitime quand on considère que ces oiseaux voraces ont une fâcheuse tendance : faire des étangs et des plans d’eau leur terrain de châsse favori. 

Aussi bien entretenues soient-elles, ces installations attirent donc instinctivement les hérons. Alors comment les chasser et les empêcher de revenir ? Selon la gravité de la situation et les types d’installations, on aura le choix entre diverses solutions. Certaines sont plus radicales que d’autres, mais elles permettent toutes d’éloigner les hérons de son plan d’eau.

Comment éloigner les hérons de son étang ou de son bassin ?

Ces derniers temps, et à plusieurs reprises, vous avez remarqué la présence d’un intrus à proximité du point d’eau de votre jardin. Les hérons sont très voraces et capables d’avler votre stock de poissons en quelques jours. Et pour cause, ces oiseaux au long bec emmanché d’un long cou sont fins amateurs de poissons et autres grenouilles. 

Chaque individu peut notamment consommer plus de 500g de poisson par jour. Une fois qu’ils ont repéré votre étang ou votre bassin d’ornement, les hérons ne manqueront pas de confondre celui-ci avec un buffet libre-service… Et ils ne vont pas se gêner pour y piocher, jusqu’à épuisement total de sa nouvelle source de nourriture : vos jolis poissons. 

Heureusement plusieurs solutions existent pour éloigner les hérons d’un bassin ou d’un étang. Vous n’êtes donc pas condamné à nourrir indéfiniment vos squatteurs à plumes, mais il va tout de même falloir considérer quelques alternatives. Ce article vous guidera à travers les différentes solutions existantes pour faire fuir ces oiseaux d’un étang à poissons.

Les systèmes anti-héron basés sur les clôtures et les filets

La clôture à piquets et fil de pêche

Lors de sa session de pêche quotidienne, le héron se positionne généralement en bordure du plan d’eau avant de s’emparer de sa proie. La première solution consiste à déployer une clôture autour de son bassin ou de son étang à poissons. On peut donc commencer par installer une clôture faite de piquets et de fil de pêche. Cela permet déjà de gêner le héron qui s’apprête à déguster l’un de vos poissons. 

Dans la pratique, l’idée est de répartir les piquets autour du bassin, et d’y disposer le fil de pêche à une hauteur de 20 cm / 30 cm. Le fil servira pour gêner le héron dans son élan pour se saisir d’un poisson. Non seulement cela l’éloignera, mais c’est parfois suffisant pour le dissuader de pêcher dans votre étang.

La clôture électrifiée

Plus radicale, la clôture électrifiée repose sur le même principe que la clôture « classique », mais avec un système d’électrification en plus. En plus de s’embrouiller dans la clôture, le héron se prendra une petite décharge électrique, et déguerpira généralement sur le champ. Maintenant, l’idée n’est pas non plus de blesser ou tuer le héron (ou les autres animaux comme les chats et les chiens de passage). 

En effet, la tension délivrée par ces appareils est avant tout dissuasive et ne représente aucun danger pour les animaux. Cette manoeuvre est souvent suffisante pour chasser le héron de l’étang à poisson, et de l’emêcher de considérer le bassin comme son garde-manger attitré.

Le système anti-héron à base de filet

Une autre solution, plus artisanale cette fois-ci, consiste à recouvrir le bassin d’un filet de protection. Pour ceux qui se font du souci pour l’esthétique de leur plan d’eau, il existe même des modèles de filets transparents. Ceux-ci sont très discrets et s’intègrent généralement bien avec les bassins d’ornement.

Avec ce système plus passif, le héron pourra toujours voir ses proies nager dans le bassin. Cependant, il aura bien du mal à s’en saisir : non seulement son élan sera stoppé net, mais il se prendra églament les pattes dans le filet. De quoi l’énerver à coup sûr et le pousser à bouder son vivier à nourriture…

Les leurres, trompes-l’oeil et effaroucheurs contre les hérons

Des solutions plus originales existent également pour protéger son étang contre ces prédateurs à plumes. Celles-ci tiendra les hérons à distance tout en apportant une touche esthétique à votre bassin. 

Le faux héron

Comme son nom l’indique, ce dispositif simple consiste en un leurre à l’effigie d’un héron. Installé à proximité du bassin à poissons, le faux héron fait office d’épouvantail pour dissuader les hérons mâles de s’y aventurer. 

Une héron cendré factice pour protéger les bassins

En l’occurrence, les hérons mâles ont tendance à respecter le territoire de chasse de leurs confrères. Cela dit, le faux héron n’aura donc pas le même effet sur les hérons femelles, qui sont moins respectueuses des notions de territoires. 

Le cert-volant

Cette solution reprend toujours le système du leurre, mais cette fois avec un cerf-volant. Ce dernier est généralement en forme de corbeau, et est très efficace pour duper et chasser les hérons d’une zone déterminée. 

Farouches et peureux, les hérons ne prendront pas le risque de se faire agresser. Ils préfèreront plutôt jeter leur dévolu sur une autre source d’alimentation.

Les boules réfléchissantes

Les boules réfléchissantes sont également très efficaces pour éloigner les hérons d’un point d’eau. Cette solution consiste en une sphère chromée dans laquelle les hérons vont apercevoir leur propre reflet. Apeurés, ils prendront la fuite et partiront explorer d’autres lieux pour trouver leur nourriture.

Petite astuce dérivée : on peut disposer plusieurs boules flottantes dans l’étang ou le bassin, afin de multiplier les effets réfléchissants. Frayeur garantie pour les hérons.

Les suspensions « oeil de rapace »

Autres dispositifs en trompe-l’oeil efficaces, les suspensions « oeil de rapace » sont à disposer à proximité du bassin concerné par les pillages. La réflection de la lumière comme la représentation de l’oeil de rapace sont redoutables pour effrayer les hérons, voire d’autres nuisibles.

Faites de matériaux holographiques, ces suspensions sont notamment utilisées par la NASA pour éviter les impacts avec les volatiles lors des lancements de fusées. Ce procédé est d’ailleurs largement inspiré des disques suspendus aux arbres fruitiers pour éloigner les oiseaux trop téméraires.

Les solutions high tech pour faire fuir les hérons

Les solutions plus modernes requièrent le recours à un appareil un peu plus sophistiqué : le détecteur de mouvement. Conçus sur la base des détecteurs de mouvements destinés à allumer une lumière à notre arrivée, les systèmes anti-hérons sont des solutions très performantes pour dissuader les nuisibles de venir dilapider votre bassin.

Ceux-ci sont généralement utilisés avec d’autres dispositifs dissuasifs, qui se déclenchent lorsqu’un intrus est détecté. Selon les goûts et le contexte, on aura le choix entre des systèmes utilisant des flashs, des jets d’eau ou des sons.

Les détecteurs de mouvement et les jets d’eau

Ce système a le mérite de pouvoir être pratique et esthétique à la fois. À la détection de mouvements, le dispositif est programmé pour déclencher un jet d’eau afin d’éloigner le prédateur.

Les détecteurs de mouvement et les sons de cloches

À l’instar des alarmes anti-cambriolage, ce type d’installation émet des sons de cloche lorsque l’intrus dépasse une ligne définie. Le résultat est très efficace, car il éloigne tout de suite les hérons et c’est un dispositif pratiquement invisible.

Le revers de la médaille ? Ce système a le défaut d’émettre un son perceptible par les humains, ce qui risque d’être désagréable sur le long terme.

Les ultrasons et les flashs visuels

L’une des techniques les plus redoutables, et les plus efficaces, est sans doute le détecteur de mouvement provoquant ultra-sons et flashs visuels.

Efficace contre tous les animaux rôdeurs, l’ultrason est complètement inaudible pour l’oreille humaine et très désagréable pour les hérons. Ces derniers prendront leur envol à la moindre perception d’ultra-son.

Conclusion

Pour résumer, il est tout à fait possible de faire fuir les hérons de son bassin à poissons. Si les différentes solutions proposées dans cet article sont toutes efficaces à leur manière, on prendra tout de même soin de considérer les différents contextes et paramètres.

Enfin, gardez à l’esprit qu’il ne sert à rien d’essayer de chasser systématiquement ces grands oiseaux, même lorsque vous les voyez guetter vos poissons. Les hérons sont dotés d’une excellente vue, et profiteront de votre absence pour se ruer sur les poissons à la moindre occasion.

Article précédent Les bons gestes pour entretenir un bassin de jardin à l’approche de l’automne

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires