Passer au contenu
Comment choisir son filtre pour bassin de jardin?

Comment choisir son filtre pour bassin de jardin?

Comment choisir son filtre pour bassin de jardin? Vous avez fini l’installation de votre bassin. Vous en êtes tout excité parce que vous estimez que le plus grand boulot est terminé. Pas tout à fait ! Avant de vous réjouir de votre travail, il faudrait que vous réussissiez à trouver le meilleur système de filtration pour votre point d’eau.

C’est un facteur assez important car il y va de la réussite de votre projet aquariophile. Mais vous vous posez deux questions : quel est le rôle d’un filtre pour bassin ? Et comment trouver le meilleur pour son bassin ? Essayons d’apporter des réponses à ces interrogations.

À quoi sert un filtre pour bassin ?


Un système de filtration est indispensable pour un projet de plan d’eau dans le jardin. Il s’agit d’une technologie dont le principal rôle est de maintenir l’eau de votre dispositif propre et saine, et donc de favoriser le développement de sa faune et de sa flore. Un filtre est efficace lorsqu’il arrive à réaliser certaines tâches.


Il faut que votre système de filtration permette d’aspirer toutes sortes de déchets présents dans votre point d’eau. Ensuite, ses équipements doivent favoriser le transfert des résidus à travers les divers niveaux. C’est à ce niveau même que se déroule la filtration des déchets. Certains de ces résidus subiront une décomposition biologique et feront office de support à la flore du bassin.

Les matières organiques sont décomposées de telle manière que la vie du point d’eau ne soit pas menacée par des toxines. Cette matière organique est filtrée et le reste des déchets pouvant encombrer l’eau est éliminé. Dans le même temps, un bon système de filtre favorise l’oxygénation du bassin.
Il faut aussi rappeler qu’un système de filtration est beaucoup plus recommandé pour les petits bassins. Les bassins de grandes dimensions sont plus susceptibles de développer leur propre écosystème pour maintenir l’eau propre.

 

Quels sont les différents types de filtres pour bassin ?


Il existe plusieurs types de filtres qui correspondent à chaque bassin. Nous évoquerons principalement des filtres gravitaires, les filtres immergés pour bassin, les filtres sous pression et les filtres gravitaires modulaires.
Les filtres gravitaires sont adaptés aussi bien aux moyens qu’aux grands bassins. C’est également l’idéal pour les bassins de Koïs. Ils sont fortement recommandés aux points d’eau présentant de grandes exigences. Ce type de filtre est mis en place à la partie supérieure de la surface de l’eau afin de favoriser la circulation et le retour de l’eau dans le bassin sans aucune pression. Il supporte les bassins de grandes dimensions pouvant même atteindre les 40m3 et dispose d’énormes débits de refoulement. Il est très économique et facile d’entretien. En revanche, à cause de sa grande taille, il peut être difficile à cacher, peu importe les dimensions du bassin.


Les filtres immergés sont l’idéal pour les bassins qui disposent de petites dimensions, les petits bassins aménagés dans un tout petit espace du jardin. C’est également le dispositif parfait pour les bassins décoratifs et des points d’eau avec 5000 litres maximum. Vous pouvez également l’utiliser comme complément de filtre avec jeu d’eau pour un bassin moyen.


Pour des bassins petits ou moyens, il est conseillé de faire recours aux filtres sous pression. Ce sont des dispositifs fabriqués sous forme de tonneau qui utilisent de performantes pompes. Les filtres sous pression supportent également un bassin de 30m3. Ces genres de filtres ont pour avantage principal la filtration rapide et efficace de l’eau.

Vous n’aurez aucune difficulté à les camoufler en dessous de l’eau, parce qu’ils sont d’une taillez assez réduite. En ce qui concerne les filtres gravitaires modulaires, ils correspondent aux bassins naturels de grande taille, les bassins de baignade possédant ou pas un koïs. Ce sont des filtres très souples et très efficaces.

 

Comment fonctionne un filtre pour bassin ?


Deux principales filtrations interviennent pour rendre l’eau propre (la filtration mécanique et la filtration biologique). Mais il existe un troisième système de filtration qui peut vous être très utile, surtout si vous envisagez éradiquer les algues de votre bassin. Il s’agit de la filtration anti-UV.

 

Quels sont les types de filtrations qui interviennent ?


• La filtration mécanique : le but de ce système de filtration est d’éliminer toutes sortes de déchets encombrant le point d’eau, et se développant sur le fond du bassin. Il agit aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’eau.

• La filtration biologique : cette filtration est censée prendre la relève lorsque le système mécanique finit son travail. Elle est équipée d’un mécanisme qui fonctionne grâce aux bactéries et masses filtrantes. La mise en place de la filtration biologique nécessite au moins trois semaines. Il est donc conseillé de rajouter des bactéries à chaque fois que vous la redémarrez afin de réduire le plus possible ce temps.

• La filtration anti-UV : il s’agit d’un stérilisateur à rayon UV qui peut vous aider à stopper la prolifération des algues dans votre bassin.

 

Quel est le fonctionnement d’un filtre ?


Lorsque vous choisissez bien votre filtre, la filtration devient très rapide et surtout simple à réaliser. Le fonctionnement du filtre requiert le système de filtration mécanique et les modèles biologiques. Vous avez actuellement de grandes chances de tomber sur des filtres associant ces deux technologies. Pour aspirer l’eau, une pompe est actionnée, et servira de conduite à l’eau qui sera transférée dans le filtre situé à l’intérieur ou à l’extérieur du point d’eau. Les filtres serviront à purifier l’eau et l’oxygène avant leur retour dans le bassin. Le filtre mécanique aura éliminé assez de déchets stagnants dans l’eau. Ces résidus seront retenus à chaque niveau de filtration.


À la suite de cette étape, le filtre biologique entrera en jeu. Les masses filtrantes contenues dans ce système favoriseront la décomposition des déchets grâce aux bactéries (biocérapond, siporax, bioballes, zéolithe, etc.) et activeront leur compatibilité avec l’écosystème de votre dispositif, et les bactéries peuvent resservir au filtre.

Les nitrites et les ammoniaques transformés serviront de nourriture au poisson. Il faut également ajouter que la filtration doit être en marche continuellement, car le cycle reprendra à zéro à chaque arrêt.

Ce phénomène s’explique par le fait que la survie des bactéries dépend d’assez d’eau et d’oxygène. Et lorsqu’elles en sont privées pendant deux à trois heures, elles risquent de mourir.


Vous pouvez ajouter la filtration anti UV comme complément de filtre à votre bassin. Elle se servira de ses rayons UV pour prévenir et éliminer les algues qui s’accroissent dans votre plan d’eau, et qui risquent de nuire à son écosystème.

Le difficile choix de son système de filtration


Un système de filtration est nécessaire pour l’équilibre de l’écosystème de votre bassin mais encore faut-il encore en trouver le meilleur. Pour ce meilleur choix, il faut prendre en compte certains facteurs. Vous deviez choisir votre filtre en fonction de la nature et du type de point d’eau. Il est également important de tenir compte du volume de votre bassin et l’objectif du filtre. Mais le paramètre le plus important reste la quantité exacte d’eau de votre dispositif aquariophile.

Article précédent Les avantages de la piscine écologique et la baignade au naturel

Commentaires

bernard - avril 20, 2022

au secours, notre bassin est plein d algues vertes, mais je reprends le nettoyage car mon mari âgée a laissé c est un bassin de 9000 litres il a en ce moment filtre oase 3500
avec une reserve bio smart oase 05 pains de nettoyage nous avons deux carpes koï
enorme et et une vingtaine de poissons
le filtre est t il assez puissant
merci pour votre aide
cordialement

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires