Passer au contenu
Comment créer une mare naturelle en quelques étapes simples?

Comment créer une mare naturelle en quelques étapes simples?

Comment créer une mare naturelle en quelques étapes simples?

Pour préserver ou intensifier la biodiversité de votre jardin, créer une mare naturelle est une excellente idée. En effet, cette zone humide constitue un écosystème riche en plantes, en amphibiens et en autres insectes aquatiques.

Car finalement, il ne suffit que d'un trou de 2 à 3 mètres carrés de diamètre, rempli d’eau pour offrir un habitat à diverses espèces vivantes. Au-delà du bien-être que la mare naturelle vous apporte, c'est l'équilibre écologique de votre jardin qu’elle sauvegarde. À travers cet article, vous découvrirez 6 étapes (simples) à suivre pour créer une mare naturelle !

Pourquoi créer une mare naturelle dans son jardin ?

Agrémenter votre jardin d’un bassin naturel vous permettra de le rendre plus attractif. En effet, le plaisir que procure ces espaces naturels est incomparable, notamment le spectacle vivant des libellules et des abeilles attirées par les fleurs aquatiques.

En plus du cadre de vie rafraîchissant et apaisant, ce point d’eau limite l’érosion des sols et les inondations. Mais c’est aussi un réservoir d’eau extrêmement utile en cas de sécheresse. En fait, c’est tout un microclimat qui se crée autour du bassin. Enfin, une mare naturelle contribue à l’assainissement de l’air en absorbant une grande quantité de carbone.   

6 étapes simples pour créer une mare naturelle

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre bassin, assurez-vous que la réglementation vous le permet. Votre mairie vous remettra une autorisation si votre bassin se situe à 50 mètres au moins du voisinage. Ensuite, vous pouvez concrétiser votre projet écologique en faisant participer vos proches ou vos amis.

1. Choisir le bon emplacement pour sa mare naturelle

Trouvez un endroit plat et sec pour creuser un trou de 2 à 3 mètres carrés. La profondeur doit atteindre 1 mètre 50 environ. Évitez la proximité des arbres pour que le bassin reste bien exposé au soleil. Cependant, la mare doit rester à l’ombre 12 heures en moyenne, pendant l’été. La meilleure saison pour creuser son bassin est le printemps. Cela favorise le développement et la reproduction végétale et animale. 

2. Creuser un trou et installer un système d'imperméabilisation 

Pour que votre bassin soit en pente, vous pouvez le creuser en forme d’escalier. Réunissez des pioches, des pelles, des râteaux et des pilons compacteurs. Puis, suivez les étapes ci-dessous. 

Enlevez les cailloux et les racines avant de couvrir  le trou de 5 centimètres de sable, bien compact. Pour une étanchéité biologique, étalez une couche d’argile de 20 à 30 centimètres, bien tassée. Ensuite, arrosez rapidement l’argile pour éviter les fissures. 

Si vous ne trouvez pas d’argile, vous pouvez utiliser une toile en textile renforcée par une bâche de bassin en caoutchouc EPDM. La toile et la bâche doivent couvrir l’ensemble du bassin, en tenant compte de sa profondeur. Leurs côtés doivent dépasser le trou pour qu’ils soient fixés au sol.

3. Remplir sa mare naturelle d'eau 

Le moyen le plus écologique de remplir votre mare naturelle d'eau consiste à récupérer l’eau des averses soit directement soit stockée dans une citerne. L’eau issue d‘autres points d'eau naturels peut être exploitée à cet effet. Il s’agit de l’eau de source, l’eau du puits ou des nappes phréatiques. En saison sèche, l’eau du robinet reste la dernière solution.

En revanche, il vaut mieux éviter  l’eau de la rivière ou celle déversée par  les gouttières, car elles sont souvent polluées. En tous cas, il faut surveiller régulièrement les taux de nitrites, de carbone et de chlore contenus dans votre bassin.

Après la mise en eau, il est conseillé de ne pas la modifier même si elle paraît trouble. Au contraire, il faut la laisser reposer naturellement. L'épuration se fait progressivement par les micro-organismes qui se développent au fond du bassin. 

4. Ajouter des poissons à sa mare naturelle 

Plusieurs espèces de poissons s’adaptent aux mares naturelles. Le plus apprécié est le poisson rouge ordinaire. C’est une variété de carpe, de 35 cm, très résistante. Le poisson rouge se nourrit de végétaux et se reproduit facilement. Sa population grossit rapidement, ce qui risque de nuire à l’équilibre biologique du bassin.

D’autres espèces peuvent cohabiter avec le poisson rouge. Elles sont très robustes et se reproduisent rapidement. C’est le cas du gardon rouge qui mesure 35 cm, de la perche soleil, 25 cm et du mangeur d’algue, 15cm. 

5. Aménager les berges de sa mare naturelle

Sur les rives du bassin, déposez 10 centimètres de bonne terre et plantez des végétaux prélevés des zones humides environnantes. Le ligulaire pousse sur les berges des étangs, la prêle est une plante semi-immergée alors que le cornifle se développe au fond des mares.

Pour finir, n’oubliez pas de remettre une couche de terre et d’herbe sur le contour du bassin. Le gravier, la roche et le sable fin peuvent servir de décoration.

6. Entretenir sa mare naturelle (sur le long terme)

Pour maintenir l’équilibre biologique de votre bassin naturel, veillez à soigner toutes ses composantes. À commencer par l’eau qui doit bénéficier d'une oxygénation optimale et d’un ensoleillement modéré. Son PH doit être constamment maintenu autour de 7. C’est pour cela qu’il faut bien nettoyer son bassin avant l’hiver.

N’attendez pas que la mare soit complètement couverte de végétation pour réagir. Car son écosystème serait déjà étouffé. D'où la nécessité d’enlever les feuilles mortes et les plantes fanées. Taillez bien le reste des plantes flottantes quand elles couvrent plus du tiers de la surface d’eau. Pour limiter le foisonnement des algues, évitez d’utiliser les engrais et les pesticides à proximité de la mare.

Ce qu'il faut retenir pour créer une mare naturelle en quelques étapes simples...

La création d’une mare naturelle dans votre jardin n’est pas qu'un simple agrément. Certes, un bassin d'eau vous apporte du bien-être au quotidien. Cependant, ses fonctions écologiques restent multiples. C’est un véritable écosystème qui contribue à stabiliser l’équilibre fragile du climat.

Envie d'une espace de détente naturelle dans votre jardin? Elle va donner de l'allure à votre jardin mais en plus, une mare est un milieu où des êtres vivants vont cohabiter ensemble. 

Tout au long de cet article, nous allons essayer de simplifier sa création. Avant de vous citer les étapes de bases à suivre, nous allons d'abord vous montrer quels outils vous devez vous munir afin de mener à bien votre projet :

  • Si vous choisissez d'opter pour l'utilisation d'une bâche, il vous faut du revêtement bétonné ou bien un bassin préformé afin d'assurer l'imperméabilité de la mare.
  • Soyez rassuré, la bâche epdm est une solution écologique conçu spécialement pour les aquariophiles. Elle ne dégage pas d'éléments toxiques à la chaleur, contrairement à la bâche pvc qui libère des particules toxiques au contact de la chaleur.
  • Cependant, il est tout à fait possible de faire une mare à 100 pour cents avec seulement des éléments naturels si votre sol le permet: L'utilisation de l'argile afin d'assurer l'étanchéité du sol. L'argile retient l'eau. Si le sol de votre jardin est argileux, nous vous conseillons fortement cette solution naturelle et à faible coût. 
  • Vous devez vous munir d'outils de terrassement tels que les pioches, les bêches, les pelles, les râteau ramasse cailloux. Il ne faut pas également oublier le niveau afin de vous assurer que votre mare soit bien horizontale.
  • Enfin, il vous faut du sable pour servir de couche inférieure la mare. Il vous en faut beaucoup car avant d'installer tout matériel, il est indispensable de poser une couche de sable d'environ 4 à 6 cm.

Pour compléter vos connaissances et votre savoir-faire, n’hésitez pas à consulter les nombreux articles similaires disponibles sur notre blog !

Article précédent Combien valent les carpes koïs dans mon bassin ?
Articles suivant Comment savoir si mon UV fonctionne encore dans mon bassin?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires