Passer au contenu
Les avantages de la piscine écologique et la baignade au naturel

Les avantages de la piscine écologique et la baignade au naturel

Tout le monde rêve d’avoir une piscine écologique, un bassin en lisière de forêt qui n'est pas un étang, mais une piscine naturelle.


Beaucoup de personnes aiment profiter de la baignade naturelle surtout pendant la saison chaude.


Lorsqu’on nage dans une eau pure, on a l'impression d'être transporté dans un lac de montagne ou de nager dans la rivière avec le froid en moins si la température est quand même très agréable. Et puis, on n'a pas le chlore dans la bouche et c'est très agréable.


Mais, une eau pure attire de nouveaux habitants.

Très vite, on constate un véritable élevage de libellules, l'arrivée des grenouilles rieuses. Et petit à petit, on a vu arriver aussi, mais en toute saison, des oiseaux pour s'abreuver, pour pour se toiletter. L'écosystème va se créer, s'enrichir petit à petit et s'équilibrer tout seul


Pour obtenir une eau propre à la baignade, nous n’avons pas besoin de produits chimiques, mais il faut suivre plusieurs étapes de filtration naturelle.

La première étape, c'est la filtration. La filtration est essentielle pour éliminer les impuretés comme les cheveux ou les feuilles mortes. Puis l'eau va être traitée dans ce bassin de régénération grâce aux plantes et à la roche. Cette étape de filtration est intégrée dans la zone de baignade.


Donc, l'eau va se retrouver sous cette régénération. La régénération, c'est quoi? C'est à peu près 90 à un mètre 20 de granulats. Et si vous voulez, l'eau va remonter à travers ces granulats et va côtoyer le lieu d'habitat. Des micro-organismes sont là pour manger les bactéries que nous, en tant qu'êtres humains, apportons lors de nos baignades.


Prendre des précautions avant de se baigner, c’est essentiel !


Pour éviter les bactéries, le passage obligatoire par la douche pour éliminer au maximum nos bactéries est sollicité. Il y a le granulat composé de cailloux calcaires qui réalise 80 % du travail. Le reste, ce sont les plantes.


L'eau va côtoyer les plantes. 

Les plantes vont apporter de l'oxygène, vont terminer le travail de filtration et ensuite, naturellement, l'eau va se retrouver dans la zone de baignade. Donc, une piscine naturelle à long terme est plutôt économe dans le sens où vous n'avez pas de produits chimiques à acheter et seul sera à votre charge l'électricité pour faire tourner votre pompe.


Soit à peine quelques euros par an pour l'usage de cette pompe qui permet de ramener l'eau filtrée dans le bassin de baignade, sur le long terme, ces baignades naturelles ne coûtent pas cher. 

La pompe a un accès rapide sans outillage, et la maintenance n’est pas compliquée.



En revanche, le coût de la construction de ce type de bassin est généralement plus élevé que pour une piscine traditionnelle. 


Passé des îlots d'essais, les plantes qui vivent en permanence au fond de l'eau pour oxygéner l'eau, pour manger les sédiments, donc. Mais ces plantes ne vivent  que dans l'eau, et ne peuvent pas vivre en dehors de l'eau. C'est pour ça qu'au-dessus, on met des nénuphars pour essayer de mettre un côté esthétique, c’est la partie régénération,


L'esthétique naturelle est l'atout d’un bassin et le respect de l’environnement.

Article précédent Les bons gestes pour entretenir un bassin de jardin à l’approche de l’automne

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires