Passer au contenu
Comment choisir un oxygénateur ou pompe à air pour les carpes koïs ?

Comment choisir un oxygénateur ou pompe à air pour les carpes koïs ?

Comment choisir un oxygénateur pour carpes koïs? Comment choisir une pompe à air pour mes carpes koïs? Comme la plupart des autres créatures vivantes, les poissons ont besoin d'oxygène.

Les poissons sont capables d'obtenir de l'oxygène de l'eau grâce à leurs branchies, qui sont analogues à leurs poumons. Les koïs utilisent l'oxygène dans presque tous les processus de leur vie, y compris la digestion et la croissance.

Sans le bon niveau d'oxygène, le poisson présente des symptômes de retard de croissance, une mauvaise respiration, ce qui entraîne un affaiblissement du système immunitaire et, par conséquent, des maladies. En outre, les koïs ont l'air léthargiques, ne nagent pas bien et sont stressés.

Qu'est-ce que l'aération  d'un étang? 

C'est le processus qui consiste à ajouter de l'oxygène à l'eau. Les molécules d'oxygène de l'air se dissolvent à la surface de l'eau, et c'est là que la plupart de l'oxygène pénètre dans l'eau. L'eau est capable de stocker l'oxygène à l'état dissous. De manière caractéristique, l'eau froide peut stocker davantage d'oxygène, ce qui explique que tous les problèmes de manque d'oxygène surviennent en été ou la température est assez importante. 

D'autres facteurs influent également sur le niveau d'oxygène dans l'eau, comme le nombre de poissons, la taille du filtre, la circulation de l'eau et la taille de la surface de l'eau. Plus la surface est grande, plus l'oxygène est dissous dans l'eau (par un phénomène naturel qui s’appelle le transfert de matière par gradient de concentration).

Qu'est-ce qui est important en hiver ? 

L'aération du bassin en hiver est l'une des conditions les plus importantes pour la réussite de l'hivernage des poissons. Les poissons ont également besoin de se nourrir et de respirer en hiver. La température de l'eau est basse et les processus métaboliques et la croissance des poissons sont ralentis pendant cette saison. 

Une alimentation intensive n'est donc pas nécessaire, au contraire, elle est nuisible. En hiver, les poissons consomment les nutriments de l'automne et vivent de tout ce qu'ils peuvent trouver dans l'eau, sur les plantes ou sur le sol du fond. Une fois par semaine, ils peuvent également être nourris avec quelques friandises. Cependant, la respiration des poissons reste une question vitale et l'aération des bassins doit donc être prise au sérieux.

Plusieurs facteurs importants et interdépendants déterminent les conditions de vie des poissons dans l'étang :

  • la température de l'eau,
  • l'éclairage,
  • la teneur en oxygène de l'eau,
  • la teneur en azote de l'eau.

En hiver, la température de l'eau dans un étang gelé varie de 0° dans les couches supérieures proches de la glace à +4 jusqu’à +6° C dans les couches inférieures. Les poissons préfèrent rester dans la partie la plus chaude du bassin et les couches inférieures. 

Les composés azotés, qui sont nocifs pour les poissons, sont également concentrés dans les couches inférieures. Par conséquent, l'eau au fond est saturée de ces gaz toxiques, ce qui peut provoquer la suffocation des poissons.

L'oxygène nécessaire à la respiration est alimenté soit par les plantes qui consomment du dioxyde de carbone et produisent de l'oxygène par photosynthèse, soit par le contact direct de l'eau avec l'air.

Pour que les poissons aient suffisamment d'oxygène et ne suffoquent pas à cause de la sursaturation de l'eau en composés azotés et en dioxyde de carbone, vous devez aérer le bassin, c'est-à-dire éliminer les composés azotés et le CO2 de l'eau et l'oxygéner. C'est ce que l'on appelle l'aération du bassin et elle peut être réalisée de différentes manières.

Quels sont les autres consommateurs d’oxygène dans l’eau ?

Une mauvaise circulation de l'eau dans le bassin peut créer des "zones mortes", où l'oxygène se dissout le moins. Cela se produit généralement dans les parties les plus profondes de l'étang.

Les bactéries qui traitent les déchets nocifs des poissons utilisent également l'oxygène de l'eau. Ainsi, dans un étang sale ou avec un nombre excessif de poissons, il y aura plus de problèmes de faibles niveaux d'oxygène.

 

 

Vous avez peut-être remarqué des bulles qui remontent à la surface depuis les profondeurs de l'étang. Il s'agit du dioxyde de carbone et du méthane provenant du recyclage des déchets par les bactéries. Si le filtre du bassin n'est pas de la bonne taille, la quantité de déchets augmente et avec elle le problème des bulles.

Étonnamment, les niveaux d'oxygène dissous peuvent dépendre du temps et diminuer chaque nuit. En effet, les plantes aquatiques et les algues produisent de l'oxygène par photosynthèse, en utilisant la lumière du soleil. Par temps nuageux et la nuit, il y a moins de lumière et donc le niveau d'oxygène diminue.

L'utilisation de produits chimiques lors du traitement des maladies élimine également rapidement l'oxygène de l'eau. Ainsi, tout moyen de tuer les algues, par exemple l'eau verte, entraîne rapidement une baisse du niveau d'oxygène. Il est donc nécessaire d'augmenter le niveau d'oxygène dans le bassin pendant plusieurs jours lors des traitements des koïs.

En automne, lorsque des débris supplémentaires sous forme de feuilles mortes apparaissent dans le bassin, le niveau d'oxygène diminue également, ce qui n'est pas très perceptible lorsque l'eau est froide, mais au printemps, les conséquences peuvent être dramatiques, car le niveau d'oxygène chute en quelques heures lorsque l'eau se réchauffe. Il est préférable de nettoyer la surface du bassin avant l'arrivée de l'hiver.

Il est très important de savoir quand un supplément d'oxygène est nécessaire. Vous pouvez le faire en observant le comportement du koï, qui changera s'il y a un manque d'oxygène.

Signes courants d'un manque d'oxygène dans un bassin de jardin :

  • Les koïs s'agrippent à l'air à la surface.
  • Les poissons se rassemblent autour de la fontaine et dans les endroits les plus riches en oxygène.
  • Beaucoup de déchets dans l'eau
  • Odeur persistante, de nombreuses bulles de gaz à la surface de l'eau

Comment oxygéner mon bassin ?

Il existe plusieurs façons d'augmenter l'oxygène dans le bassin. L'oxygène se dissolvant à la surface de l'eau, le plus efficace est d'augmenter cette surface. Cela peut se faire avec des cascades, des fontaines qui agitent l'eau, produisant de l'oxygène. Une deuxième pompe peut être placée plus près de la surface pour l'été, ce qui augmentera également la circulation.

Quatre façons d'aérer un étang ou un bassin de jardin :

  1. Utilisez une pompe à air 
  2. Utilisez des fontaines, des cascades et des pompes montées en surface.
  3. Ajouter des plantes aquatiques au bassin
  4. Vous pouvez utiliser des plantes aquatiques, comme l'Elodia crispa, qui produisent de l'oxygène.

FAQ 

Quelle pompe à air choisir pour un étang de moins de 1000L ? 

Quelle pompe à air choisir pour un étang de 1000 à 10.000L ? 

Voici le kit que nous vous recommandons pour un étang de 1000 litres à 10000 litres avec carpes koïs. Il ne sert à rien de mettre plus élever en taux d'oxygène avec une densité de poissons "normales". 

 

 

Article précédent Les avantages de la piscine écologique et la baignade au naturel

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires