Passer au contenu
Comment prendre soin des carpes Koï ?

Comment prendre soin des carpes Koï ?

Comment prendre soin des carpes Koï et faire en sorte qu’ils se sentent bien ? Dans cet article, nous allons voir les différents paramètres à considérer pour que les carpes Koï soient à l’aise et en bonne santé. 

Cela passe bien entendu autant par l’acclimatation du poisson, comme par l’entretien du bassin. En parallèle, en plus de quelques bonnes habitudes, leur alimentation est également un point à ne pas négliger.

⭐ Ça peut également vous intéresser : comment élever les tilapias en aquaponie

5 choses à savoir absolument avant d'acheter des carpes Koï

La carpe Koï est un poisson d’ornement très prisé dans toute la partie Sud-Est de l’Asie. En l’occurence, ce poisson d’eau douce possède une très grande valeur culturel au Japon. Si vous débutez dans l’élevage de carpes Koï, voici  quelques points généraux et intéressants à connaître :

  • Niveau d'expérience pour un foudebassin : intermédiaire
  • Taille adulte : 60 cm à 80 cm
  • Espérance de vie : 50 ans (voire plus, en milieu naturel)
  • Origine : Japon
  • Mémoire : une carpe Koï à une mémoire et peut retenir des comportements

Relativement simple à apprivoiser les carpes Koï demandent néanmoins de l’attention. Dans certains cas, ils peuvent atteindre un mètre de long, soit une taille assez conséquente.  Avec une grande espérance de vie, ce type de poissons est un excellent choix pour les bassin ornementaux.

Prendre soin des carpes Koï : bien-être, nourriture & santé

Comment assurer le bien-être des carpes Koï

Facilement stressables, les poissons Koï apprécient les eaux calmes et bien propres. Ils peuvent absolument cohabiter avec d’autres types de poissons, pour peu que ceux-ci aient les mêmes besoins et modes de vie. Aujourd’hui, nous allons voir quelques bons gestes à adopter si vous souhaitez acquérir des carpes Koï.

Assez particuliers, les carpes Koï ont des besoins spécifiques. Ces petits bijoux aquatiques apprécient les bassins aux eaux bien propres. Idéalement, le plan d’eau répondra à quelques critères clés pour le confort des poissons Koï. De manière générale, les carpes Koï apprécient les bassins de grande taille avec des fonds sablonneux. 

La nourriture des carpes Koï : laquelle choisir ?

Comme vous vous en doutez, les poissons Koï ont des besoins nutritifs particuliers. Leur nourriture devra donc être ajustée en fonction de leur type, de leurs couleurs, mais aussi de la saison. En marge des produits bas de gamme généralement proposés en grande surface, nous recommandons plutôt de s’orienter vers les granulés pour poissons. 

En effet, on préfèrera une nourriture qualitative pour assurer des apports suffisants au poisson. Parallèlement, on peut donc se tourner vers des marques de nourriture qui ont déjà largement fait leurs preuves au cours du temps. 

⭐ Ça peut vous intéresser : nos conseils pour choisir une bonne nourriture pour les carpes Koï

Enfin, parler de la qualité de nourriture ramène inévitablement à la question de l’eau. Et pour cause, avec une nourriture de moindre qualité, les poissons produiront beaucoup plus de déchets. Cela affectera bien entendu l’hygiène générale du bassin, tout en présentant un risque pour le matériel de filtration.

La santé des carpes Koï : généralités

Comment détecter une maladie ? 

Comme tout être vivant, les poissons Koï peuvent tomber malades. Afin de préserver la bonne santé de toutes vos carpes, l’idéal est de garder un oeil sur elles régulièrement. Autrement dit, on recommande de vérifier le comportement général des poissons comme son apparence physique. Cela peut notamment se manifester par un gonflement des yeux, voire de leur abdomen.

⭐ Ça peut également vous intéresser : notre article plus détaillé sur les maladies de la carpe koï et la manière de les soigner

En effet, en cas de problème, ils adoptent souvent une attitude équivoqueL Ainsi, autant dans sa façon de nager que dans son mode d’alimentation, il sera assez facile d’identifier un potentiel souci. Enfin, notez également si la carpe a tendance à se frotter aux bords du bassin : cela indique généralement une maladie parasitaire.

Quand faut-il s'inquiéter et prendre contact avec un spécialiste ?

De manière plus générale, si vous constatez un ou plusieurs des symptômes suivants, il est recommandé de contacter un spécialiste. Sans être exhaustive, ces signes peuvent donc témoigner d’une mauvaise santé de la carpe Koï :

  • Modèle de nage inhabituel
  • Minceur ou perte d'appétit
  • Gonflement abdominal
  • Peau ou nageoires enflammées ou décolorées
  • Palmes serrées sur les côtés du corps
  • Grattage du corps sur les rochers

Bien préparer le bassin pour les carpes Koï

Comment installer un bassin à poissons ? Quels conseils ? 

Pour être sûr que le bassin est bien adapté aux carpes Koï, il est bon de noter quelques détails.

  • La taille du poisson : attention une carpe koï peut doubler de taille par an
  • Le volume d’eau : on prévoit généralement 1m3 par poisson
  • La profondeur du bassin : nous vous conseillons un minimum de 1m de profondeur. L’idéal est d’avoir des zones de profondeurs différentes.
  • L’emplacement : placez le bassin dans un endroit calme avec des zones d'ombre. 
  • La température de l’eau : un Koï arrête de manger en dessous de 8°C
  • L’adaptation : acclimatez bien vos poissons, et utilisez un bac de quarantaine pour introduire de nouveaux poissons dans votre bassin de jardin

⭐ Ça peut vous intéresser : nous avons écrit un article pour bien choisir un bassin de jardin

Quelques conseils sur les systèmes de filtration pour bassins ? 

Enfin, on ne manquera pas d’évoquer l’importance du système de filtration. Indispensable au bassin, et surtout si vous comptez élever des carpes Koï, ce système doit répondre aux besoins du bassin. 

Ainsi : 

  • Choisissez un système de filtration adapté à votre volume et à la quantité d'individus présents dans votre bassin de jardin. 
  • Ajoutez régulièrement des bactéries dans votre bassin. 
  • Analysez l'eau de votre bassin  au minimum 2 à 3 fois par an.

⭐ Ça peut vous intéresser : nous avons écrit un article pour vous aider à analyser votre bassin

    Article précédent Les bons gestes pour entretenir un bassin de jardin à l’approche de l’automne

    Laisser un commentaire

    Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

    * Champs obligatoires