Passer au contenu
Comment analyser l'eau du bassin au printemps ?

Comment analyser l'eau du bassin au printemps ?

Après l’hiver, le printemps. Une saison qui réjouit tout le monde ! La vie semble renaître de partout, que ce soit dans les arbres dans la campagne ou chez les fleurs. C’est également le cas dans les milieux aquatiques : les poissons deviennent plus actifs au printemps.

Pour ces différentes raisons, lorsque le printemps arrive, il est généralement temps de faire le point. En d’autres termes, il s’agira de constater l’état général du bassin, ainsi que celui de l’eau. 

Comme vous devez vous en douter, l’hiver a été plus ou moins intense selon les régions. Les températures négatives ont donc eu un impact important sur l’environnement. Et la vie aquatique comme l’équilibre de l'écosystème sont tout autant affectés.

L'analyse de l'eau d'un bassin, une étape importante dans l'entretien

Les différents types d’analyses d’eau pour un bassin

Vous souhaitez vous renseigner sur les façons d’analyser l’eau d’un bassin au printemps ? 

Pour faire cela, il faudra considérer quatre paramètres importants. Ce sont donc des données qu’ont va mesurer avec des tests différents.

L’analyse du pH ou du potentiel hydrogène

De manière simplifiée, le pH représente le potentiel hydrogène. C’est un indice qui permet de déterminer l’acidité ou la basicité d’une solution, notamment de l’eau. Dans le cas d’un bassin, il est essentiel d’avoir un pH qui tourne autour de 7 à 8. Ça paraît peu, mais il faut comprendre l’importance du pH. 

Ce n’est donc pas une simple unité de mesure. Plus concrètement, quand on parle de pH, dès qu’on passe une unité, on multiplie par 10. Si vous deviez avoir un pH de 7 et que vous l’avez à 9, on est à 10 x 10. Autrement dit, on a une eau 100 fois plus basique, ce qui représente une très grosse différence.

Cela étant dit, l’idéal est donc d’avoir une eau de bassin avec un pH de 7 ou de 8.

L’analyse du KH ou de la dureté carbonatée

La dureté carbonatée est très importante parce qu’elle va tamponner le pH. C’est-à-dire qu’elle va stabiliser le pH et l’empêcher de jouer au yoyo, de passer d’un pic à l’autre entre le matin et le soir.

Il est également bon de noter que le pH a tendance à changer au fil des heures de la journée. Elle deviendra donc plus acide pendant la nuit, et plus basique durant la journée.

Si la dureté carbonatée est suffisamment élevée, alors les fluctuations de pH vont être plus légères. Par contre, si votre dureté carbonatée est trop basse, les fluctuations de pH vont être très importantes et votre milieu en sera complètement déséquilibré.

L’analyse du GH ou de la dureté totale

La dureté totale c’est quoi ? En quelques mots, ce sont les carbonates de calcium et carbonates de magnésium. 

Ce sont donc des minéraux contenus dans l’eau, aussi importants pour vos poissons que pour vos plantes : ces derniers ont besoin de sels minéraux pour se nourrir.

Cette dureté totale doit osciller entre 10 et 14. Pour la dureté partielle, il faut qu’elle soit entre 8 et 10.

L’analyse des nitrites

Un quatrième paramètre à tester après l’hiver, surtout au tout début du printemps, ce sont les nitrites. Les nitrites s’accumulent à partir de la dégradation des détritus venant des animaux et des plantes.

Si on n’a pas assez de bactéries pour décomposer la matière organique, on va se bloquer à l’ammoniac ou aux nitrites, et ce serait fatal pour vos poissons. 

Ce sont les nitrites qui sont les plus faciles à tester : il faut rester à 0. Donc si vous avez des nitrites, vous devez mettre des bactéries dans le bassin.

Conclusion

Pour tester ces différents paramètres, vous pouvez utiliser un kit d’analyse. Vous pouvez en trouver différents types dans notre collection de kitsNous avons également écrit un article pour guider à choisir votre valise de test pour analyser l'eau. 

Si vous avez besoins d'autres conseils par la suite, n'hésitez pas à contacter nos experts. Ils se feront un plaisir de vous accompagner dans l'entretien de votre bassin.

Mieux encore, ils vous guideront dans les différentes actions à faire, et assurer une eau qui soit la meilleure possible pour vos beaux poissons.

Article précédent Comment faire une mare dans un jardin ?
Articles suivant Que mettre autour d'un étang? Comment agrémenter son étang ou bassin d’ornement ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires