Passer au contenu
Comment prendre soin d'une salamandre ? Je viens de la trouver dans mon bassin !

Comment prendre soin d'une salamandre ? Je viens de la trouver dans mon bassin !

Vous venez de trouver une salamandre dans votre jardin ou votre bassin, et vous vous demander quoi faire ?

Relâchez les salamandres !

La meilleure attitude à adopter : laissez-les dans la nature ! Il vaut mieux éviter de les retirer de la nature ou de les garder comme animaux de compagnie. En effet, ces pratiques qu’on considère inoffensives ont un impact significatif sur l’écosystème local. Enlever les salamandres de la nature entraînera et amplifiera le déclin des populations locales. 

Le saviez-vous ? À l’échelle mondiale, la moitié des salamandres  est en danger d’extinction. Ce n’est tout simplement pas acceptable !

Ça pourrait vous intéresser : nos conseils pour réaliser un terrarium naturel 

La salamandre : le cousin amphibien du lézard 

Le terme salamandre fait référence à de nombreuses espèces d’amphibiens. La plus célèbre dans le monde, c’est celle qu’on trouve sur la photo ci-dessous. En l’occurence, il s’agit de la salamandre commune qu’on appelle également la salamandre tâchetée. Une salamandre est un animal qui se déplace lenterment.

À l’instar de son cousin, le lézard, elle est capable de regénérer rapidement des parties de son corps blessé. Avec son nez court et sa longue queue, la salamandre peut atteindre une taille de 20 centimètres ! Cet animal peut vivre une vingtaine d'années. Dans la nature (hors terra), ce n'est pas rare de la voir vivre plus de 40 ans !

De manière générale, nous vous conseillons donc de relâcher la salamandre dans la nature. Toutefois, si elle se comporte bizarrement et que vous souhaitez la préserver jusqu’à l’âge adulte, vous pouvez vous orienter vers un terrarium.

Ça pourrait vous intéresser : tous nos articles sur les terrarium

Prenre soin d’une salamandre

L’habitat adapté aux salamandres

Les salamandres préfèrent un habitat humide et humide avec de nombreux endroits pour se cacher. Couvrez le sol de copeaux d'écorce, de terreau ou de mousse. Assurez-vous que le terrarium est conservé au frais, surtout pendant l'été. Les salamandres doivent être humides, alors assurez-vous de mettre une zone d'eau dans le terrarium. 

L’alimentation des salamandres

Les salamandres sont nocturnes, il est préférable de les nourrir la nuit.  Que va manger la salamandre? Vous pouvez utiliser de la nourriture pour tortues aquatiques ou comme les salamandres sont carnivores et doivent être nourries avec des vers de terre, des limaces, des poux des bois, etc…

Adoptez de bonnes habitudes

Manipulez votre salamandre le moins possible. Leur peau délicate et humide ne supporte pas trop de manipulations. N'utilisez pas non plus de chlore ce qui risque de blesser la salamandre. Sa peau est en fait son appareil respiratoire. Cet animal a besoin en permanence d'une zone humide.

Voici une photo d'une salamandre que vous pouvez retrouver dans les régions du Nord de la France et en Belgique

La salamandre, en quelques mots

La salamandre peut absolument intervenir comme auxilliaire utile à votre potager, et encore plus particulièrement en permaculture. Elles se nourrissent ainsi d’araignées, de cloportes, de coléoptères ou encore d’insectes et de limaces.

En parallèle, les salamandres apprécient également les tritons comme les petites grenouilles et les vers de terre.Enfin, les larves de salamandres mangent essentiellement des larves d’insectes ainsi que d’autres petits animaux.

 

Article précédent 6 conseils pour réaliser un terrarium naturel