Passer au contenu
Comment contrôler l’eau d’un aquarium ?

Comment contrôler l’eau d’un aquarium ?

Vous devez constamment veiller sur l’eau de votre aquarium. Ce n’est pas une alternative. Il s’agit d’un point de passage obligatoire. Cette veille consiste à tester l’eau de l’aquarium en se penchant sur certaines caractéristiques. Ce faisant, vous passez au peigne fin les désagréments qu’engendrent une eau mal entretenue sur les poissons et aussi les plantes. L’eau est un élément capital pour votre aquarium et c’est pour cette raison que la connaitre s’avère indispensable. Pourtant, vous vous demandez comment y arriver ? Nous nous engageons à vous aider efficacement dans cet article à travers nos conseils pratiques. Ils vous permettront de contrôler l’eau de votre aquarium.

Maitriser le potentiel hydrogène(PH) de l’eau de l’aquarium : l’idéal pour s’assurer de la qualité de l’eau de son aquarium

Tester le PH de l’eau d’un aquarium est d’une grande importance et tous les meilleurs aquariophiles le savent. C’est un test qui vous permet de mesurer le degré d’acidité de l’eau. Lorsque vous avez connaissance de l’acidité de votre eau, vous limiterez la mort de vos poissons. D’ailleurs, toutes les espèces ne vivent pas avec le même niveau d’acidité. Cependant, quand vous avez un PH dont la valeur est plus bas que 7 alors votre eau est acide. L’eau basique est celle dont le PH est supérieur à 7 et l’eau dite neutre a un PH égal à 7. Il faut connaitre ces caractéristiques de l’eau pour ne pas être surpris désagréablement. Il urge que vous adaptiez un PH spécifique à votre eau car un PH non règlementé est source d’ennuis graves pour les poissons. Un PH en hausse légèrement même s’il ne le faut pas est mieux qu’un PH qui dégringole. Le PH neutre est plus rependu dans l’entretien de l’eau de l’aquarium contrairement aux autres. L’essentiel, est d’avoir une idée sur les différents éléments de l’écosystème de votre aquarium afin de leur garantir un PH spécifique chaque matin. Et ce, après mesure quotidienne ou peut-être deux fois par semaine à base des différents tests existants. Il faut le faire incessamment dans la mesure où certains facteurs internes négligés peuvent causer la perte du contrôle.

Contrôler la dureté de l’eau : une astuce pour un aquarium vivable

A cette étape principale, vous allez vous servir de deux indices pour faire le travail. C’est un travail à l’issu duquel vous avez un aperçu clair sur tous les minéraux disponibles dans l’eau. Ces deux indices sont la dureté totale (GH) et la dureté carbonaté (KH). Ils permettent tous les deux de savoir de quoi vos poissons seront nourris. L’indice GH favorise la détermination d’une partie de minéraux dépourvus de carbone. Grâce à lui, vous saurez si votre eau est dure ou douce. Figurez-vous là aussi que vous avez le GH qu’il faut pour votre aquarium. Parce que chaque espèce évolue avec son GH. Le GH de certaines espèces ne doit pas excéder 5, par exemple. Ainsi, votre eau sera considérée comme moyenne si son GH varie entre 11 et 16. En revanche, l’eau dure a un GH qui se situe au-dessus de 15. Le dernier type d’eau allant dans ce sens est l’eau douce avec un GH inférieur à 10. Quant à l’indice de la dureté carbonatée, il assure une fonction utilitaire sur le PH en réduisant ses effets offensifs. Comme son nom l’indique, le KH traite les minéraux pourvus de carbone et favorise le tamponnage du PH. En outre, vous ne devez pas vous tromper sur les dénominations GH et KH qui sont disponibles aussi en français. Ce sont des degrés allemands que vous trouverez en français en convertissant.

Tester la dose de nitrites et de nitrates de l’eau de votre aquarium : une méthode à ne pas banaliser

C’est aussi l’une des meilleures méthodes pour rendre l’eau de l’aquarium convenable. Il s’agit ici d’une une tâche à accomplir chaque semaine en vue d’un bon confort pour son aquarium. Certes, votre aquarium sera composé de plantes et de poissons qu’il faut nourrir mais la nourriture de l’un peut être préjudiciable à l’autre. Cela voudra dire que si les nitrates sont reconnus bénéfiques pour les plantes, les poissons en souffrent s’ils atteignent une certaine quantité. Les nitrates présents dans l’eau font majoritairement leur apparition suite à la décomposition d’éléments organiques de tout genre. Cela peut-être les poissons morts, les feuilles ou encore la nourriture restante. Ils sont donc à surveiller de près puisqu’ils vont jusqu’à cautionner l’arrivée des algues. Il est utile que vous limitiez la concentration en nitrate de votre eau à une valeur ne dépassant pas les 50mg/l. Cela vous dispense d’avoir à faire à des poissons sans défenses immunitaires.
S’agissant des nitrites, ils sont très dangereux pour l’aquarium. Ils sont à éviter au maximum pour ne pas courir le risque d’aquarium sans poissons. Ils interviennent quand les excréments de poissons subissent des transformations et privent les poissons d’oxygène. Il faudra maintenir sa teneur aussi faiblement que possible c’est-à-dire à moins de 0,2 mg/l. Si vous constatez que le taux s’élève, vérifiez s’il n’y a pas de nourriture en forte quantité ou le mauvais travail d’un filtre. Les poissons commenceraient alors à flotter à la surface de l’eau. Dans le cas échéant, le renouvellement d’une bonne partie de l’eau est nécessaire pour évacuer toute impureté.

Vérifier la température de l’eau : une manière sûre pour une eau meilleure

Cette règle est importante à suivre. Quand une espèce change de cadre de vie, il est préférable qu’elle se retrouve dans les mêmes conditions qu’auparavant. Lorsque cela est respecté, elle peut survivre allègrement. C’est pourquoi, vous devez travailler la température de votre eau pour qu’elle soit semblable à celle dont jouissait vos poissons. La température de l’eau du robinet peut être évaluée à cet effet pour savoir quelle poison choisir. La maitrise de la température de l‘eau de l’aquarium est bénéfique et doit être précédée par celle des poissons.


Votre souci était de contrôler l’eau de votre aquarium, nous venons de vous fournir quelques astuces en la matière. En les respectant, nous sommes convaincus que vous allez en tirer pleinement profit. Ce sont des conseils développés minutieusement et qui ne vous mettent pas en difficultés. Essayez-les et ne manquez pas de nous faire des retours.

Article précédent Comment se débarrasser des algues noires dans un aquarium?
Articles suivant Comment enlever les algues sur les plantes d'aquarium?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires