Passer au contenu
Économisez jusqu'à 25% sur votre commande de nourriture Wheat-Germ ! *Offre valable jusqu'au 30/09
Économisez jusqu'à 25% sur votre commande de nourriture Wheat-Germ ! *Offre valable jusqu'au 30/09
Les principes de la permaculture pour les jardins

Les principes de la permaculture pour les jardins

Qu'est-ce que la permaculture?

Ici nous allons voir les principes de conception des jardins en permaculture. La permaculture n’est pas une technique de jardinage. Il s’agit plutôt de l’utilisation consciente des éléments naturels présents dans l’environnement du jardin à concevoir. Ce n’est pas parce qu’on cultive sur butte, que l’on fait réellement de la permaculture.

En permaculture la nature reste la grande source d’inspiration. La permaculture est économe en énergie et en travail. C’est un mode écologique d’aménagement des sols et du territoire, par la production d’un système stable et autosuffisant, dont le but n’est pas seulement de copier la nature mais aussi de la renforcer et de répondre aux besoins de la nature et des humains. C’est une conception basée sur des principes et une éthique familiale et collective en vue de favoriser le développement durable. Voici quelques principes importants de la permaculture. Prendre soin de la terre, prendre soins des besoins humains, favoriser le développement de l’écosystème.

 

Prévoir l'efficacité énergétique

Le premier principe est d'observer et d'interagir. Quelques questions à se poser :

Où suis-je ? Quelles sont les forces présentes sur mon site ? - Le climat, la topographie, l'eau, les sols, la végétation, la faune, le vent, les gens. Ce sont quelques-uns des éléments qui font partie de nos observations. Le principe est également de capter et de stocker l'énergie. L'énergie n'est pas seulement de l'électricité, mais l'eau stockée représente l'énergie potentielle sous forme d'eau d'irrigation pour les cultures futures, la biomasse d'une forêt représente un stockage vivant de matériaux de construction, de carburant, de nutriments et d'eau. Ce principe nous pousse à vivre simplement et à limiter consciemment notre propre consommation car personne d'autre ne le fera à notre place. Nous devons contrôler notre propre consommation et nos émissions, car c'est notre responsabilité et nous prenons soin de la Terre et des personnes.

 

Ne produisez aucun déchet mais plutôt utilisez les.

Pas de gaspillage. Cela signifie que nous nettoyons et recyclons les eaux usées, réutilisons, réparons, recyclons les déchets.

 

Intégration plutôt que de séparation.

Ce principe dit que plus il y a de relations entre les parties de vos systèmes, plus votre système devient solide et productif.

Vous pouvez ajouter plus d'arbres, d’arbustes, mettre des poissons à votre l'étang, la diversité est l'un des aspects clés de la permaculture. Nous voulons conserver et favoriser divers habitats indigènes tout en répondant aux besoins humains.

 

L’utilisation des bordures.

Vous pouvez planter des haies comestibles autour des enclos pour animaux, du bambou pour lutter contre l’érosion des sols et filtrer l’eau des bassins. Les bords et les marges sont d'excellents endroits pour ajouter des espèces ou des zones d'habitat plus productives, et je peux les utiliser pour créer de nouvelles couches de productivité.

La permaculture est donc une méthode GLOBALE qui ne se limite pas à une simple technique de jardinage

Voyons maintenant, dans la pratique quelques bonnes méthodes pour vos bassins aquatiques.

 

Le lagunage

Le lagunage consiste à épurer naturellement l’eau du bassin par la production d’une filtration naturelle. Vous pouvez par exemple réserver un tiers de la superficie de votre bassin au développement des plantes dans un substrat filtrant. L’eau y circulerait pour revenir en cycle vers les profondeurs du bassin.

Le substrat filtrant s’engorgerait de bactéries nitrifiantes. Ces bactéries neutraliseraient l’ammoniaque et les nitrates en les transformant en nitrites utilisable par les plantes. A noter que vous pouvez faire un apport régulier de ces bactéries pour bassins aquatiques.

Vous pouvez aussi utiliser 1Kg de EcoTreat Maintenance PRO Ceci peut traiter naturellement 100 m³ d'eau pendant une année. EcoTreat Maintenance PRO est une formule spéciale contenant des souches de micro-organismes existants à l'état naturel, dont les avantages sont les suivants :

 

Contrôle la prolifération des algues sans recours à des produits chimiques toxiques.

Limite les déchets organiques et amélioration de la limpidité des eaux de surface et des étangs grâce à une activité biologique renforcée.

Réduction de la concentration d'ammoniac, nitrates et phosphore dans les eaux de surfaces et les étangs grâce à une meilleure absorption et la conversion en biomasse.

Digestion des sédiments organiques à un rythme contrôlé.

Réduction de l'écume et des odeurs dans les eaux de surfaces stagnantes.

 

Les plantes filtrantes pour votre bassin.

 Nous venons plus tôt de parler du bambou et de ses pouvoirs de filtrations de l’eau et de rétention du sol. Vous pouvez aussi utiliser les Iris Pseudacorus, appelés aussi Iris des marais. Elles résistent aux températures hivernales jusqu’à -20 degrés, voir même plus bas.

Elles aiment le soleil et les plans d’eaux partiellement ensoleilles. On peut commencer à les planter au printemps et aussi en automne. Elles sont très résistantes aux maladies. Elles s’épanouissent dans les sols humides et aussi inondes jusqu’à 40 centimètres de profondeur. Sur les rhizomes sont fixés des micro-organismes qui ont le pouvoir de purifier l'eau d'où l'utilisation de l'Iris pseudacorus dans les systèmes de lagunage.

Dans les régions tropicales ou plus chaudes, nous avons aussi le Taro communément appelé la songe. C'est une plante comestible au gout surprenant et elle raffole des marais, des milieux humides, Elle produit une patate ou rhizome dont la taille peut être variable et qui nécessite d'être cuite pour être consommée. selon la variété et son habitat, le rhizome de la songe peut avoir un poids supérieur à 1 kg.

Si vous êtes des adeptes de la permaculture, n’hésitez pas a laisser un commentaire en nous faisant part de vos recherches.

Article précédent Quels engrais bio utiliser dans le jardin?
Articles suivant Comment préparer du purin d'ortie? Découvrez notre recette.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires