Passer au contenu
ÉCONOMISEZ 10% SUR VOTRE PROCHAINE COMMANDE AVEC LE CODE SOLDES2024JUILLET - VALABLE JUSQU'AU 22/07
ÉCONOMISEZ 10% SUR VOTRE PROCHAINE COMMANDE AVEC LE CODE SOLDES2024JUILLET - VALABLE JUSQU'AU 22/07
Quelles plantes aquatiques choisir pour sa piscine naturelle ?

Quelles plantes aquatiques choisir pour sa piscine naturelle ?

Quelles plantes aquatiques choisir pour sa piscine naturelle ?

Les plantes aquatiques pour étangs et piscines naturelles ne sont pas simplement des éléments de décoration. Ces dernières jouent un rôle important dans le traitement de l'eau. Mais pour qu'elles s'épanouissent, il est essentiel de choisir et de planter les plantes aquatiques parfaites pour SA piscine naturelle ! Continuez votre lecture pour sélectionner les vôtres.

Comment choisir ses plantes aquatiques ?

Lors du choix des plantes aquatiques, il faut tenir compte de divers facteurs comme l’ensoleillement, la qualité du sol, l'association des plantes. Il ne faut pas non plus oublier la profondeur de l'eau dans laquelle les différentes espèces sont placées. On distingue notamment les plantes pour les marais, pour l'eau peu profonde et pour les zones d'eau profonde. D’ailleurs, tous les groupes de plantes jouent des rôles spécifiques dans la piscine naturelle. Voyons cela en détail…

Comment choisir ses plantes aquatiques en fonction de l'emplacement ?

Dans une zone marécageuse, la profondeur de l'eau est comprise entre 0 et 10 centimètres. Les espèces végétales idéales pour ce type de profondeur sont les suivantes :

  • Mentha aquatica (menthe aquatique) ;
  • Iris pseudacorus (iris des marais) ;
  • Lythrum salicaria (salicaire commune).

Dans les zones humides qui n'ont pas besoin d'une inondation permanente, les graminées (espèces de Carex) et différents joncs conviendront parfaitement à votre piscine naturelle.

Dans les piscines naturelles peu profondes (de 10 à 30 centimètres de profondeur), les espèces végétales poussent souvent sur les abords du bassin. Les plantes aquatiques les plus plébiscitées pour ce type de bassin sont :

  • Les espèces de Typha ;
  • Acorus calamus (acore odorant) ;
  • Scirpe aigu ;
  • Butome en ombelle (jonc fleuri).

Ces variétés de plantes jouent un rôle important dans un étang. En effet, les plantes consomment des nutriments dans les eaux peu profondes et la zone riparienne. Leurs tissus aériens (aérenchyme) apportent de l'oxygène au substrat de fond et assurent de meilleures conditions de vie aux populations de poissons qui y habitent.

Quelles espèces végétales planter pour les piscines naturelles destinées à la baignade ?

Si la profondeur de votre piscine est supérieure à 50 centimètres, prévoyez une zone de régénération suffisamment importante. Dans cette zone d’oxygénation, placez des potamots luisants, myriophylles et renoncules aquatiques. Ces espèces végétales aquatiques apporteront tout l’oxygène nécessaire à l’eau de votre bassin. N’hésitez pas à ajouter différentes variétés de plantes submergées afin d’assurer une qualité d’eau optimale.

Les espèces végétales à planter pour les piscines naturelles destinées à la baignade sont :

  • Myriophyllum spicatum (Myriophylle en épi) ;
  • Ranunculus aquatilis (renoncule aquatique) ;
  • Elodea canadensis (Élodée du Canada) ;
  • Espèces de potamots (par exemple Potamogeton coloratus).

Toutes ces variétés sont capables d'absorber les nutriments présents dans l'eau grâce à leurs feuilles fines. Elles font alors concurrence aux algues, notamment aux algues vertes filamenteuses.

Qui plus est, cette consommation élevée de substances nutritives se traduit souvent par une forte croissance des plantes. L'entretien régulier d'un étang de baignade comprend donc un élagage des plantes subaquatiques, ce qui permet d'extraire durablement du système aquatique les nutriments fixés dans la masse verte.

Comment planter ses plantes subaquatiques ?

Petites mares ou grandes piscines naturelles, les plantes subaquatiques trouveront leur place dans leur environnement. Mais pour vous en assurer, voici un tutoriel pour planter vos plantes subaquatiques dans les règles de l’art.

Installez vos plantes aquatiques de mai à septembre. Une eau trop fraîche pourrait freiner le bon développement de la végétation. Puis, utilisez un panier de plantation ! Il permettra d’éviter de souiller l’eau et contrôlera le développement anarchique des souches. Il existe divers paniers adaptés à la taille des pots. Munissez-vous ensuite de terreau aquatique enrichi en éléments organiques. Il favorise le développement des plantes aquatiques.

Mode d’emploi :


1. Enlever la plante de son pot et défaire les racines ;
2. Poser la plante au centre du panier ;
3. Combler les espaces vides avec le terreau aquatique ;
4. Tasser le tout ;
5. Placer la plante là où elle doit pousser (dans le substrat ou sur le bord de votre point d’eau).

Conclusion : choisissez vos plantes aquatiques en fonction de la profondeur de votre piscine naturelle !

Comme vous l’aurez compris, les plantes aquatiques viendront structurer l’ensemble de votre point d’eau. Et, quelle que soit la taille de votre bassin, il existe toujours une plante par type de profondeur.

Certaines sont destinées à être immergées, d’autres à être plantées en bordure ou à proximité de la rive. D’autres encore, comme les nénuphars, sont des variétés végétales flottantes. Enfin, notez que les mois de mai et de juin sont les meilleurs mois pour ajouter de nouvelles plantes aquatiques à votre piscine naturelle.

Nous espérons que vous avez trouvé une réponse à votre question. Et pour plus de conseils à propos de l’entretien et de la décoration de votre piscine naturelle, continuez votre lecture ! Ce guide est issu d'un partenariat avec le blog, monbassin.com, spécialisé en conseils pour bassin & étang

Article précédent Comment traiter l’eau verte dans une piscine?
Articles suivant Combien de bondes de fond dans une piscine?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires