Passer au contenu
10 méthodes naturelles pour se débarrasser des algues

10 méthodes naturelles pour se débarrasser des algues

 

Aujourd'hui, nous allons parler de méthodes naturelles pour fondamentalement supprimer la source d’alimentation des algues, les amenant à dépérir et à mourir pour ainsi dire de faim. Voyons ensemble les 10 meilleures façons de traiter les algues d'étang.

Méthode numéro 1 : Limitez l’exposition à la lumière.

L'algue est une plante photosynthétique, ce qui signifie qu'elle dépend de la lumière du soleil pour se développer, donc si vous voulez limiter la quantité d'algues que vous avez dans votre étang, limitez la quantité de lumière du soleil.

En limitant la quantité de lumière du soleil, vous ne pouvez forcer votre bassin à s’éclaircir merveilleusement et naturellement.  Cela peut inclure la culture de plantes qui fournissent une bonne couverture d'ombre comme les nénuphars, la jacinthe d'eau si elle est légale dans votre région et d'autres types de plantes de couverture.

Méthode numéro 2 : Éliminer La vase au fond de l’étang.

La vase est une source fantastique de nourriture pour les algues. Vous devez l'enlever autant que possible. Vous pouvez supprimer la vase de votre filtre en prenant soin de préserver la colonie de bactéries et de ne jamais trop nettoyer votre filtre.

Si vous avez plusieurs centimètres de vase au fond de votre étang, alors, vous nourrissez abondamment vos algues. Parfois, un nettoyage professionnel de l'étang sera nécessaire et c'est là que vous devez engager un professionnel du bassin pour venir et s'occuper de ce problème. Enlever la vase consiste à retirer la nourriture.

Méthode numéro 3 : Contrôlez la quantité de nourriture journalier.

Avez-vous déjà pensé au fait que lorsque vous nourrissez vos poissons, vous nourrissez aussi bien votre étang ? c'est vrai si vous avez des poissons qui ne mangent pas toute la nourriture que vous leur laissez, assurez-vous de retirer le surplus et jetez-le dans la cour, c'est bien mieux que d'avoir un bassin qui dégénère.

La suralimentation est l'un des problèmes les plus courants avec la qualité de l'eau de votre étang, elle peut causer de l'eau trouble et elle peut causer des algues. Assurez-vous de ne pas suralimenter.

Principe numéro 4 : Contrôlez la qualité de la nourriture journalière aux poissons

N'achetez pas de nourriture bon marché. Souvenez-vous toujours que lorsque vous nourrissez vos poissons, vous nourrissez aussi votre étang. La nourriture bon marché est généralement riche en phosphate, ce qui est aussi une source de nourriture pour vos algues. Si vous ne faites pas attention à ce point, vous risquez de transformer votre étang en véritable cauchemar. Apprenez à lire l'analyse garantie qui se trouve sur votre sac de nourriture et si vous avez une source de nourriture riche en phosphate, vous nourrissez votre colonie d'algues.

Méthode numéro 5 : contrôle du PH.

Saviez-vous qu'un pH élevé, généralement supérieur à 8, est également un environnement idéal pour les algues ? Si votre bassin a un PH élevé, contactez un professionnel, spécialiste de bassin, et achetez un agent réducteur de PH et un tampon qui verrouillera ce PH.

Vos poissons seront tellement plus heureux ainsi, et vos algues auront tellement plus affamés.

Méthode numéro 6 : L'aération

Saviez-vous que la décomposition de la matière organique au fond de votre bassin produit du dioxyde de carbone et le dioxyde de carbone est également une source de nourriture pour les algues ?

Donc, en ajoutant de l'aération à votre à votre bassin, vous permettez à ce dioxyde de carbone de remonter plus rapidement à la surface, ce qui élimine le dioxyde de carbone de votre étang en tant que source de nourriture et affame ainsi vos algues. L'aération est donc une chose merveilleuse pour votre étang non seulement dans le but d'éliminer les algues, mais aussi pour vos poissons et pour le reste de l'écosystème de votre étang.

Méthode numéro 7 : Les plantes

Saviez-vous que l’algue est une plante ?

Alors, si vous plantez également votre étang de plus grandes plantes, ces plus grandes plantes seront en compétition pour la même source de nourriture, de sorte que les plus grandes plantes, mangeant plus de nourriture, ne laisseront rien aux algues plus petites.

Si vous avez un membre de votre famille qui aime la pizza le vendredi soir avec ses amis, alors, le samedi matin, lorsque que vous voulez ouvrir le réfrigérateur et manger les restes, vous devinez bien qu'il ne restera plus rien pour vous. C’est la même chose avec les algues. Enlevez leur source de nourriture et elles ne pourront pas survivre. Les plantes sont donc très importantes pour votre étang.

Méthode numéro 8 : Les algues Cannibales

Selon livescience.com dans un article écrit par Douglas Mayne le 21/11/2012 intitulé « algae Chows down on other plants » lorsqu'il est privé d'autres sources de nourriture, un type d'algues vertes largement répandu peut décomposer d'autres matières végétales et les absorber en tant que nourriture, une nouvelle étude révèle que c'est la première fois qu'un membre du règne végétal décompose une autre cellule végétale. Le bipolimère qui renforcent les parois cellulaires végétales est alors utilisé comme source d'énergie selon de nouvelles recherches.

Donc vous pouvez encore nourrir un peu les algues, c'est pourquoi c'est un spectacle merveilleux de voir la surface presque veloutée d'algues poussant sur les murs ou les rochers de votre étang.

Méthode numéro 9 : L’utilisation de bactéries.

La pluie peut provoquer une prolifération d'algues. Avez-vous déjà regardé à quel point le paysage est beau après quelques jours de pluie printanière, l'herbe est verte et ça sent tellement bon à l'extérieur que vous allez bien voir la nature virer du brun au vert. C’est ce qui peut se passer dans votre bassin. La pluie contient généralement une abondance d'azote atmosphérique. Cet azote est un aliment fantastique pour que les algues de votre étang. Pour lutter contre cela, surveillez la météo et assurez-vous de faire un apport de bactéries pour bassins avant que la pluie ne vienne. Les bactéries pourront ainsi proliférer à l’avance, privant ainsi les algues de leur source de nourriture.

Méthode numéro 10 : Une lumière ultraviolette

Pour supprimer l'eau verte dans un bassin « classique », il faut compter une puissance de 2 watts par 1000 litres d'eau de bassin. Pour un bassin à koïs (beaucoup de poissons, pas de plantes), il convient de prévoir une puissance de 4 à 5 watts par 1000 litres. Avant de songer à utiliser les unités UV, suivez d’abord les conseils cités plus haut, et vous en serez moins dépendant et vous économiserez de l’agent dans l’achat du dispositif UV, l’installation et l’entretien et enfin en électricité. Vous pourrez trouver de bons équipements sur foudebassins.com
Article précédent Que mettre autour d'un étang? Comment agrémenter son étang ou bassin d’ornement ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires