Passer au contenu
Comment oxygéner un bassin sans pompe?

Comment oxygéner un bassin sans pompe?

Comment oxygéner un bassin sans pompe ? Le manque d’oxygène peut être assez problématique pour l’écosystème de votre bassin. Aussi, est-il important de trouver un moyen efficace pour pallier à ce problème.

Vous souhaitez avoir le bassin le plus naturel possible. Les raisons sont économiques ou écologiques ou bien encore, c'est pour d'autres motivations. Peu importe. Ce n’est pas impossible d'y parvenir, même si on dit, par exemple qu'un bassin complètement naturel n’existe pas vraiment.

Ce qui est sûr, vous pouvez déjà limiter les équipements artificiels qui vous servent d’aérateur et d’oxygénateur. Il vous suffit de trouver des solutions efficaces pour oxygéner votre point d’eau, sans faire intervenir une pompe et un système de filtration artificielle. Mais dans ce cas, quelles sont les meilleures options ?

Pourquoi oxygéner un bassin est-il indispensable ?


L’oxygène est indispensable dans un bassin aquariophile. C’est une évidence. Il s'agit d'un élément important pour la flore mais également pour les animaux de votre point d’eau. Sa carence dans votre bassin est susceptible de causer le déséquilibre de son écosystème et donc la destruction des plantes et animaux qui y vivent. Plus votre bassin aura une quantité suffisante d’oxygène, plus vos poissons bénéficieront d’une meilleure santé et pourront, ainsi se développer sereinement. Il faut ajouter que la quantité d’oxygène dépendra du type de poisson que vous souhaitez intégrer; donc il vaut toujours mieux avoir plus d’oxygène que ne pas en avoir assez.

 

Quelles sont techniques naturelles d’oxygénation de bassin ?


Il y’a plusieurs manières d’apporter de l’oxygène dans votre basin sans utiliser un système de filtration ou une pompe. Déjà, assurez-vous de remplir votre bassin selon sa taille et surtout ne pas l’encombrer de poissons. Ils auront besoin de l’oxygène pour survivre, donc prendront le peu qui est disponible dans le dispositif. Ajouté à des planctons, vous risquez de ne plus en avoir du tout dans votre plan d’eau. Alors, si votre bassin est de petite taille, le mieux c’est de le remplir avec peu d’animaux pour bien l’aérer. Il faut également que vous veilliez à ce que la température de l’eau du bassin soit froide. Vous pouvez dans ce cas penser à des zones d’ombre, et vous assurer que l’eau ne se réchauffe pas. Pensez également aux plantes. Elles peuvent être des alliées puissantes pour apporter de l’oxygène dans votre bassin.

 

Les plantes : un excellent moyen d’oxygénation de bassin ?


Certaines plantes aquatiques sont parfaites pour ramener de l’oxygène dans votre point d’eau. Au-delà de leur grand apport pour l’oxygénation, elles jouent également beaucoup d’autres rôles pour maintenir l’écosystème de votre dispositif équilibré. En effet, les plantes oxygénantes ont beaucoup plus de facilité à s’accroître et aident à lutter contre l’invasion des algues dans votre point d’eau. Pour maintenir votre eau pure, elles jouent un grand rôle. En poussant au fond de l’eau, elles absorbent tous les nutriments nécessaires pour fabriquer et diffuser de l’oxygène dans le plan d’eau.

 

Comment faire le choix des plantes d’oxygénation ?


Il est conseillé de varier les plantes d’oxygénation, car certaines ne fabriquent d’oxygène qu’à des saisons bien définies. La variation de ces plantes réduit considérablement la croissance de vase et des algues dans l’eau. Il vous faudra donc faire un mélange de plantes, en veillant à ce que toutes les saisons soient prises en compte en ce qui concerne la production de l’oxygène.

 

Quelles sont les meilleures plantes pour oxygéner son bassin ?


Certaines plantes utilisent la photosynthèse pour produire parfaitement de l’oxygène dans votre bassin. Il est possible de trouver plusieurs plantes pour faire l’affaire; mais ici, nous vous parlerons de 4 principalement. Ceci n’est qu’une liste non exhaustive de plantes que ne nous ne jugeons pas forcément meilleures que les autres, mais qui sont tout de même assez populaires.


Les myriophylles

il s’agit de plantes souvent utilisées dans l’aquariophilie. Appartenant à la famille des Haloragacées, elles sont très efficaces, mais en même temps restent encombrantes. Vous devez donc veiller à limiter leur envahissement à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Elles s’adaptent à toutes sortes d’environnement, et disposent d’un magnifique feuillage pour la décoration de votre bassin. En été, vous serez émerveillés par leurs splendides petites fleurs. Elles produisent de l’oxygène toutes les saisons.

Les callitriches :

ce sont des plantes appartenant à la famille des Plantaginacées. Il est assez difficile de les distinguer entre elles. Elles peuvent servir de décoration de bassin, lorsque les tiges dévoilent de charmantes rosettes de feuilles. Elles se développent beaucoup plus facilement en présence de petit courant, mais ne semblent pas résister au froid. Elles peuvent mourir en hivers, mais certaines touffes ne disparaissent pas complètement, le temps d’attendre s’épanouir au printemps.

Cornifles immergées ou Ceratophyllum Dermersum :

cette plante appartient à la famille des Cératophyllacées. Elle se fixe au sol grâce aux rhizoïdes. Elle a une très grande facilité à s’adapter à chaque environnement et condition. Capable de vivre, en 10 et 30°C, elle développe une résistante étonnante au pH de 6 et 9. Ses bourgeons peuvent tomber au fond de l’eau en automne, mais c’est pour mieux s’épanouir au printemps.

Pesse d’eau 

encore appelée Hippuris vulgarise, cette plante est de la famille des Plantaginacées. Il s’agit d’une plante vivace à rhizome horizontal, disposant de grandes tiges mesurant 20 à 50 cm. Les tiges en émergeant de l’eau, sont très identiques à de petits sapins, et peuvent servir de décoration pour votre point d’eau. Dès les toutes premières gelées, ses feuilles meurent, pour redémarrer de plus belle leur croissance au printemps. Cette efficace plante oxygénante pendant l’hiver prend le temps de se développer. Elle reste moins envahissante, mais n’en demeure pas moins efficace.

 

Comment se fait la mise en place des plantes oxygénantes ?


La mise en place des plantes aquatiques d’oxygénation dans le bassin est assez simple. Veuillez les disposer dans la profondeur de l’eau dans un substrat ou du gravillon. Puisque la majorité des bassins sont équipées d'une bâche, leur racinement nécessitera des paniers de plantations. Lorsque les matériels sont prêts, vous devez vous assurer de retirer et les bandelettes et la bague de plomb. Ensuite, disposez les plantes dans un bassin contenant de l’eau de bonne qualité. Il est cependant difficile de connaître la quantité exacte de plantes nécessaires pour l’oxygénation dans un bassin. Généralement, il est recommandé de prévoir 5 bouquets pour mille litres d’eau.

Quel est le meilleur moment pour planter les plantes oxygénantes ?


Généralement, les bassins nouvellement mis en place ne contiennent pas assez de micro-organismes, et ont surtout une quantité assez insuffisante d’oxygène à ces tous débuts. L’idéal est donc de laisser le bassin mûrir durant au moins 4 semaines. Il est préférable de planter les plantes oxygénantes au moment de la végétation, c’est-à-dire soit avril ou juin. Respectez rigoureusement le processus, et vos plantes pourront avoir le résultat escompté. Après cela, vous pouvez être sûr d’avoir un bassin bien oxygéné.

Article précédent Comment choisir son filtre pour bassin de jardin?
Articles suivant Comment se débarrasser de la terre dans mon bassin?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires