Passer au contenu
Comprendre le principe de la profondeur de plantation dans un bassin aquatique

Comprendre le principe de la profondeur de plantation dans un bassin aquatique

 

Mai et juin sont les meilleurs mois pour créer de nouvelles plantations dans vos bassins.

Nous allons vous expliquer une notion très importante où beaucoup de gens, facilement, commettent des erreurs. Cela concerne la profondeur de plantation.

 

Comprendre le principe de la profondeur de plantation.

Nombreuses sont les personnes qui, dans leur bassin, ont des plantes qui meurent, non pas parce que la plante n’est pas de bonne qualité, mais souvent parce qu’ils les mettent trop profondément dans les bassins.

Un exemple typique : la Bletilla Striata. C’est une plante qui doit être plantée entre
+5 et +20. Mais qu’est-ce que cela veut dire ?

Si zéro (0) est le niveau de l’eau, +5 c’est le collet de la plante 5 cm au-dessus du niveau de l’eau, jusqu’à 20 cm au-dessus du niveau de l’eau, et non pas 5 à 20 cm sous l’eau. Donc quand sur une étiquette, il est mis plus (+), cela voudra dire que la plante doit être plantée au-dessus du niveau de l’eau et que le collet de la plante doit être plus haut que la surface du bassin.

Une autre plante, qui elle, peut être mise plus profondément dans le bassin : La Sagittaria Latifolia, elle, peut être mise de -5 à -30. Donc, 0 est le niveau de l’eau, -5 sera 5 centimètres au-dessous, et -30 sera encore plus profond. Donc moins (-) voudra dire que le collet de la plante peut être sous l’eau.

Si je prends l’Outounia, une plante de nouveau au-dessus du niveau de l’eau, donc entre 0 et +10. Zéro sera le niveau de l’eau, et +10 sera 10 cm au-dessus du niveau de l’eau.

La dernière plante en exemple est la Pontédérie, une plante qui peut aller plus profondément dans le bassin. Ça veut dire entre -10 et -60. Si 0 est le niveau de l’eau, moins 10 cm c’est le collet de la plante 10 cm sous l’eau et -60 sera le collet de la plante 60 cm sous l’eau.

Il faudra donc bien respecter ces profondeurs de plantation, car si par exemple vous la mettez à zéro au lieu de 5, la plante ne tiendra pas le coup.

Panier flottant : Comment ça marche ?

En créant leur bassin, nombreux oublient les zones de faible profondeur, c’est-à-dire les zones où on a 15 à 20 cm d’eau pour pouvoir planter des plantes de marais. C’est pour cela qu’il existe dans le commerce des paniers flottants.

Les paniers flottants sont réalisés avec un tour en frigolite tissé dedans. Ces paniers vous permettent d’aller planter une plante comme la Bletilla Striata, qui va tenir 4 à 5 cm au-dessus du niveau de l’eau, pour pouvoir tout simplement déposer ces paniers sur l’eau.

Cela va vous permettre d’avoir des îlots flottants.

Vous aurez la possibilité de les attacher pour les fixer à un endroit bien défini.

Soit, vous pouvez aussi les attacher les uns aux autres de manière à créer de grandes zones de marais flottants, fixes à un endroit, ou qui vont se déplacer au gré du vent.

Les types d’îlots flottants.

Il existe quatre tailles d’îlots flottants au choix :  

  • En petites tailles un petit rond et un petit carré.
  • En plus grande taille de grands carrés et de grands ronds.

D’autres commerçants proposent des paniers qui vont directement aller dans les paniers flottants c’est-à-dire que vous n’aurez plus qu’à mettre directement le panier dans l’îlot flottant et le déposer sur votre bassin.

En conclusion, pour bien entretenir vos plantes aquatiques, il faut bien respecter le principe de la profondeur de plantation pour optimiser vos investissements dans votre bassin et éviter que vos plantes périssent ; par ailleurs si vous avez du mal à comprendre ou à mettre en pratique cette notion, pas de panique, car vous avez le choix d’ utiliser les paniers flottants, facile et pratique à installer, ils donnent un joli rendu de votre plante dans le bassin et il en existe de tout type et toute taille.

On vous a tout dit, nous espérons vous avoir éclairer sur ce sujet, maintenant au travail et à vous de jouer !
Article précédent Pourquoi utiliser des bacteries dans un bassin de jardin
Articles suivant Élever le tilapia en aquaponie

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires