Passer au contenu
Quelle est la meilleure période pour planter en milieu aquatique ?

Quelle est la meilleure période pour planter en milieu aquatique ?

Les étangs et les lacs attirent de plus en plus pour la plantation. On s’y intéresse autant pour leur richesse en poissons, l’eau pure ou la présence des animaux aux alentours. Néanmoins, en milieu aquatique, la procédure de plantation est différente de celle qui se fait dans le sol.

Le lac : un milieu aquatique où on peut envisager de planter !

Ce ne sont pas les mêmes méthodes qui sont utilisées, et les modes de plantation suivent différents calendriers. Il est donc important de connaître les moments propices pour planter dans ces milieux. En parallèle, il sera également intéressant de savoir ce qu’il faut planter, et comment procéder. 

L’une dans l’autre, ces informations vous permettront d’optimiser la culture de plantes en milieu aquatique.

À quel moment faut-il planter en milieu aquatique ?

Il est primordial de savoir dans ce cas précis quel est le meilleur moment pour une plantation en milieu aquatique et quel est le pire moment. Cela vous permettra d’éviter les erreurs de calcul.

Les saisons inadaptées à une plantation en milieu aquatique

Les plantes ont forcément besoin d’assez de temps pour s’habituer au milieu pour pouvoir se développer convenablement. Il n’est donc pas conseillé de faire une culture pendant l’automne ou l’hiver.

La plante risque de mourir avec les premières gelées qui sont assez imprévisibles. Toutefois, il existe certaines plantes qui font l’exception, et qui peuvent bien survivre à ces périodes. C’est le cas des plantes de berges qui fleurissent parfaitement lorsqu’elles sont plantées au mois d’automne.

Les saisons propices à une plantation en milieu aquatique

En ce qui concerne les autres plantes, il est préférable de faire leur culture entre le mois d’avril et celui d’août. Cela donnera le temps au bassin de dégeler complètement pour qu’il assez prêt à accueillir les nouvelles plantes. 

Assurez-vous de jouer avec les hauteurs de plantations aussi bien en surface que sous le niveau de l’eau pour que les plantes puissent bénéficier de grandes profondeurs de tiges et de racines. Ce détail est très important même lorsque la période est adaptée.

Quelles sont les techniques de plantation en milieu aquatique ?

Il existe plusieurs techniques qui vous permettront de planter efficacement en milieu aquatique. Il s’agit entre autres de la plantation en panier, la plantation dans la profondeur du point d’eau, et la plantation avec la création de berges.

Toutes ces méthodes ont beaucoup de points communs. Elles doivent nécessairement tenir compte de l’immersion optimale de chacune des plantes.

Premièrement, il faut disposer un feutre géotextile au fond des paniers. Le fond fera office de support pour la culture au fond des points d’eau ou pendant la création de berges.

Ensuite, il faudra mettre du terreau sur 10 à 15 cm de hauteur et y disposer votre plante. Assurez-vous pendant la plantation que le collet soit au même niveau que la surface du terreau.

En ce qui concerne la création des berges, vous pouvez associer du terreau avec la terre de jardin. Après la plantation, utilisez des galets pour que le terreau ne se répande pas dans le bassin pour former une vase. 

Après cette étape, mettez délicatement les paniers dans l’eau, cela favorisera une acclimatation adaptée. Mais faites très attention aux plantes en berges, leur pied peut très vite se retrouver au sec pendant l’évaporation en été.

Vous aurez ainsi beaucoup de travaux avec ces plantes en été, puisqu’elles requièrent une surveillance régulière du niveau de l’eau. Pour d’éventuelles absences, vous pouvez créer des systèmes de remplissage de berges pour garder l’eau à un bon niveau.

Pour garder vos plantes en bon état, lorsque l’hiver approche, disposez les bacs de plantations dans la profondeur du bassin. Cela évitera aux plantes qui ne supportent pas le gel de survivre.

Que planter dans un milieu aquatique ?

Maintenant que vous savez à quel moment de l’année vous pouvez planter et comment vous pouvez procéder, il est important de savoir quels sont les types de plantes adaptés à ce milieu.

Tout d’abord, il est conseillé d’opter pour des plantes avec différentes hauteurs (hors sol). Il est également recommandé d’utiliser les plantes oxygénantes ou filtrantes qui seront beaucoup plus adaptées à votre bassin. Elles serviront à donner un aspect clair à l’eau.

Si vous souhaitez avoir un bassin avec assez de couleurs, vous pouvez également disposer dans votre milieu aquatique toutes sortes de plantes aquatiques comme les nénuphars.

Les plantes oxygénantes

Les plantes oxygénantes s’accroissent très vite, mais participent au déséquilibre de l’écosystème de votre point d’eau à cause de leur libération du gaz carbonique la nuit. Donc il faut éviter de couvrir une grande partie de votre bassin avec ces types de plantes aquatiques. 

Ces plantes sont plus adaptées aux bassins stables, possédant assez de micro-organismes. Aussi, si un bassin est rempli d’algues, il mieux éviter d’introduire ces plantes. Il est préférable d’attendre avril ou juin pour planter les plantes oxygénantes. Assurez-vous cependant de les diversifier.

Les types de plantes oxygénantes recommandés

Il existe plusieurs variétés de plantes oxygénantes. Vous pouvez trouver principalement la renoncule aquatique, la pesse d’eau, le myriophylle, l’hottonie des marais, l’élodée du Canada, ou le potamot.

  • La renoncule aquatique : le ranunculus aquatilis de la famille des renonculacées est très efficace en milieu aquatique. Elle est flottante et dispose de magnifiques fleurs blanches de juin à août. Son efficacité s’accroît en période d’hiver et de printemps.
  • La pesse d’eau : cette plante de la famille des hippuridacées est identique à un sapin de Noël. Elle s’acclimate lentement dans les plans d’eau. Toutefois, sa culture est possible en panier et elle reste adaptée aux bassins hors sol.
  • Le myriophylle : les poissons l’adorent. Elle dispose d’un feuillage vert qui devient rougeâtre pendant l’automne. Elle résiste assez au froid, et peut vite devenir encombrante. Vous pouvez la planter en panier ou la laisser en flottaison.
  • L’hottonie des marais : elle appartient à la famille des primulacées. Elle est assez robuste et est capable de résister à une présence hors sol. De jolies fleurs composent cette plante. Son seul inconvénient est qu’elle ne s’acclimate pas assez vite.
  • L’élodée du Canada : le développement de cette plante oxygénante se fait rapidement. Très rustique, elle reste insensible au froid, et peut être plantée en panier. Elle suivra parfaitement en hiver, donc faites-vous plaisir.
  • Le potamot : elle possède des épis vert jaunâtre, est très envahissante. Il est préférable de faire sa culture dans les grands bassins.

Conclusion

La culture des plantes en milieu aquatique est très délicate, mais pas impossible. Avec ces astuces, ces techniques et un peu de bonne volonté, vous arriverez à faire pousser les plantes et assister à leur développement. 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires ! Nous nous ferons un plaisir de vous guider !

Article précédent Comment se débarrasser des algues filamenteuses dans un bassin?
Articles suivant Comment éviter la vase dans un bassin ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires