Passer au contenu
Comment fabriquer des bactéries pour bassin?

Comment fabriquer des bactéries pour bassin?

Comment fabriquer des bactéries pour son bassin ? Le bassin qui agrémente votre jardin constitue un milieu aquatique qu’il faut entretenir avec régularité. De plus, il s’agit d’un micro-espace de biodiversité où vivent une large variété de micro-organismes.

Ainsi, la présence de bactéries est indispensable pour assurer l’équilibre biologique du bassin. Alors, comment favoriser le développement de bonnes bactéries dans un milieu aquatique clos ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Pourquoi fabriquer des bactéries pour son bassin ?

Les bactéries sont des micro-organismes qui remplissent plusieurs fonctions. Leur action efficace commence par la dégradation des matières organiques qui s’accumulent dans votre bassin. Elles transforment les déchets d’origine végétale ou animale en nutriments comme le potassium, le phosphore et l’azote.

De cette manière, les bactéries réduisent la pollution engendrée par la prolifération des algues et l’accumulation de la vase. De même, elles réduisent la quantité d’agents pathogènes comme l’Escherichia, la salmonelle ou encore les coliformes.

Fabriquer des bactéries pour son bassin : mode d’emploi

Pour créer un nouvel écosystème dans votre bassin, il suffit d’y installer des bactéries “de démarrage”. Cette mise en place se fait simplement en versant un produit contenant des bactéries dans votre bassin (type optinit que vous pouvez découvrir ici). Au début du printemps, remplissez votre bassin avec l’eau du robinet et laissez-la reposer pendant deux jours. Une fois que le chlore s’évapore, vérifiez sa température, sa dureté et son PH. Une eau bien oxygénée doit être à plus de 10 degrés, un KH de 8, un GH de 14 et un PH de 7. 

Pour oxygéner votre bassin et faciliter le développement des bactéries pour étang, on vous recommande de sélectionner un kit d'aération adapté à votre volume d'eau en cliquant ici

Pour finir, versez des bactéries nitrifiantes sous forme liquide dans votre bassin. Vous trouverez des bidons de différentes contenances dans les magasins de jardinage. Pour un nouveau bassin, comptez 1 litre de bactéries liquides pour 10 mètres cubes d’eau.

Quand ajouter des bactéries à son bassin ?

Pour entretenir votre bassin sur le long terme, il faut ajouter des bactéries d’entretien. Le plus simple est de répandre des bactéries en poudre sur toute la surface du bassin. Renouvelez cette opération une fois par semaine, pour traiter l’eau neuve. Puis, ajoutez-en une fois toutes les deux semaines pendant les fortes chaleurs.

Quand l’eau vieillit, son équilibre biologique se stabilise. Par conséquent, l’ajout des bactéries devient de moins en moins utile. En revanche, si vous remarquez que l’eau change de couleur, n’hésitez pas à tester votre eau pour savoir si elle a besoin d’un ajout de bactéries.

Comment procéder pour ajouter des bactéries à son bassin ?

Pour ajouter des bactéries d’entretien en poudre, il faut utiliser un seau et un appareil d’oxygénation. Au rythme d’une fois par semaine, mélangez 4 cuillères de bactéries d’entretien en poudre avec de l’eau. Prélevez un seau rempli d’eau du bassin dans lequel vous placez un diffuseur d’oxygène. Laissez reposer cette préparation pendant 3 heures.

Les bactéries déshydratées deviennent actives sous l’action de l’eau et de l'oxygène. Versez le mélange sur toute la surface du bassin à raison de 4 cuillères par 20 mètres cubes d’eau. Les impuretés accumulées disparaîtront en quelques jours.

Par ailleurs, notez que l’action des bactéries est vitale pour sauvegarder l'écosystème du bassin. Les matières organiques en décomposition, les algues et la vase peuvent étouffer la biodiversité d’un environnement aquatique. Or, le rôle premier des bactéries est d’ingérer toutes ces matières polluantes. Ensuite, elles les transforment en nutriments indispensables à l’écosystème de votre bassin. Enfin, l’action des bactéries favorise aussi les échanges gazeux entre l'eau et l'air.

Comment garder les bactéries pendant le nettoyage du filtre ?

L’action des bonnes bactéries ne peut être durable si votre système de filtration est efficace. En effet, la bactérie Nitrosomonas et la bactérie Nitrobacter ont constamment besoin d’oxygène pour survivre en eau stagnante et la filtration favorise l’oxygénation du bassin. C’est pour cela que le nettoyage des filtres est extrêmement important.

Mais attention : il ne faut jamais nettoyer un filtre complètement. Chaque nettoyage doit s’effectuer partiellement pour sauvegarder les bonnes bactéries qui s’y accrochent.

Ainsi, pour que votre bassin soit un véritable atout pour votre jardin, il faut savoir l’entretenir. Alors, pensez à surveiller la qualité de son eau et à ajouter régulièrement de bonnes bactéries. C’est ainsi que son équilibre sera garanti, sur le long terme.

Pour plus d’informations concernant l’entretien des bassins de jardin, rendez-vous sur notre blog !

Article précédent Comment cacher une pompe de bassin?
Articles suivant Combien valent les carpes koïs dans mon bassin ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires