Passer au contenu
ÉCONOMISEZ 10% SUR VOTRE PROCHAINE COMMANDE🍂 AVEC LE CODE AUTOMNE2023 OU CLIQUEZ-ICI POUR ACTIVER - CODE UNIQUE VALABLE 72H
ÉCONOMISEZ 10% SUR VOTRE PROCHAINE COMMANDE🍂 AVEC LE CODE AUTOMNE2023 OU CLIQUEZ-ICI POUR ACTIVER - CODE UNIQUE VALABLE 72H
Que mange un esturgeon ? Ce qu’il faut savoir en quelques points !

Que mange un esturgeon ? Ce qu’il faut savoir en quelques points !

Quelle nourriture faut-il aux esturgeons ? Ces poissons aux faux airs de requin sont des prédateurs qui se nourrissent donc des produits de leur chasse. Il s’agit généralement de petits poissons, de petits mollusques, de larves d’insectes ou de crustacés lorsqu’ils sont en milieu naturel.

En élevage, on les nourrit plutôt avec des granulés dits coulants, et essentiellement composés de protéines animales d'origine marine, de minéraux, des protéines végétales et également des vitamines.

L’esturgeon était auparavant présent dans presque tous les fleuves d’Europe, mais il a progressivement disparu. Il est actuellement menacé d’extinction dans beaucoup de régions, principalement à cause de la surpêche.

Cela dit, on peut encore retrouver quelques espèces d’esturgeons vivant à l’état naturel, notamment dans l’estuaire de la Gironde, en France.

L’esturgeon : une espèce très recherchée

Faisant partie de la sous-classe des chondrostéens, l’esturgeon est un poisson très apprécié pour sa chair, mais surtout pour ses œufs avec lesquels on obtient le précieux caviar. On les reconnaît à leur grande taille et à leur squelette cartilagineux.

Dépourvus d’écailles, ces poissons ont un organisme benthique : ils vivent en rasant le fond des eaux. À la place, ils ont ce qu’on appelle des scutelles : des plaques osseuses qui recouvrent leurs corps sur plusieurs couches. Ils ont besoin de grands espaces, avec des profondeurs plus importantes que pour les bassins à koïs.

⭐ Ça peut vous intéresser : nous avons concocté une liste des poissons d’étang et de rivière !

À l’état naturel, l’esturgeon peut mesurer jusqu’à 6 mètres et peut peser près de 400 kg. Il a une durée de vie très longue, pouvant aller jusqu’à 100 ans. Par ailleurs, c’est un poisson robuste, qui ne tombe pas facilement malade.

Que mange un esturgeon en captivité ?

L’esturgeon est un poisson qui n’hiberne pas et, par extension, se nourrit tout au long de l’année. Son alimentation devra donc être adaptée en fonction de son environnement et de son milieu de vie.

En outre, il est important de se rappeler que la bouche de l’esturgeon se trouve sur sa partie inférieure. Il lui faudra donc une nourriture adaptée pour qu’il puisse s’alimenter correctement et en quantité suffisante. 

L’alimentation d’un esturgeon dans un étang

Lorsqu’il est dans un étang, l’esturgeon chassera par ses propres moyens. Il n’aura normalement pas besoin d’une intervention humaine quelconque pour trouver sa nourriture. Comme il sera entouré d’une faune et d’un environnement relativement sauvage, il se contentera de choisir ce qui lui convient au fond de la vase.

C’est à l’état naturel et dans un étang suffisamment grand que les esturgeons ont le plus de chances d’atteindre des tailles vraiment conséquentes. 

L’alimentation d’un esturgeon dans un bassin

Dans un bassin, l’esturgeon conservera ses instincts naturels et aura tendance à fouiner dans la vase. Le choix sera bien entendu plus limité pour lui, considérant que ce n’est pas le même écosystème qu’un étang ou un fleuve. C’est dans ce cas de figure qu’il faudra songer à l’alimenter.

On peut retrouver de nombreux aliments adaptés à l’organisme des esturgeons dans le commerce. Ces aliments se présentent le plus souvent sous forme de granulés coulants ou « sinking », et ont donc la particularité d’aller se déposer au fond du bassin au lieu de flotter à la surface.

Notre recommandation de nourriture pour les esturgeons

La nourriture Aquifood Esturgeon est composée d’un mélange de granulés coulants,riches en protéines et matières grasses. Conçus pour être particulièrement digestes, ces granulés représentent un aliment de choix pour les esturgeons en captivité.

Les granulés Aquifood pour esturgeons ont une très forte odeur, telle qu’on peut la retrouver à l’état naturel. Bien entendu, il s’agit d’une nourriture « sinking », qui coule rapidement au le fond du bassin. 

À quelle fréquence doit-on nourrir un esturgeon ?

En règle générale, on préfèrera nourrir les esturgeons de manière plus fréquente et avec une quantité qu’ils peuvent consommer en quelques minutes. En effet, on évitera au maximum que les granulés trainent au fond de l’eau et deviennent une source de pollution supplémentaire.

Le recours à un distributeur automatique de nourriture sera très pratique pour l’élevage d’esturgeons.

Les esturgeons ayant une taille de moins de 20 cm doivent être nourris au moins toutes les trois heures, sans quoi ils auront des difficultés à survivre. En effet, c’est un poisson qui nage énormément, et qui a donc besoin de beaucoup de protéines et de matières grasses pour se développer correctement.

Nourrir des esturgeons en cohabitation avec des koïs

Dans certains bassins, il n’est pas rare de retrouver des esturgeons qui cohabitent avec des les fameuses carpes koïs. Dans ce cas, il faudra faire attention car les koïs seront attirées par la nourriture de l’esturgeon et, surtout, qu’elle sera plus rapide pour l’attraper !

Pour que les esturgeons (et surtout les plus jeunes) ne meurent pas de faim, il faudra nourrir toutes les espèces de poissons à la même heure, mais à deux endroits différents du bassin. Cela permet de les distraire les unes des autres, et éviter qu’elles ne se chapardent leur pitance.

⭐ Ça peut vous intéresser : nous vous montrons comment éviter que les autres poissons ne mangent la nourriture des esturgeons

Contrairement aux koïs, les esturgeons se nourrissent même durant les périodes fraîches de l’année. Même lorsque la température de l’eau descend en dessous des 8°C, ils auront toujours besoin de s’alimenter. Bien sûr, les granulés spécifiques aux esturgeons ont une autre composition que celle pour les koïs, et ils sont généralement plus gras pour la nourriture hivernale.

A l’époque de l’année où les carpes ne peuvent être distraites par leur nourrissage,on peut utiliser des tuyaux en PVC pour envoyer directement les granulés dans le fond du bassin. Cela permettra d’éviter que la nourriture des esturgeons ne soit consommée par les autres espèces présentes dans le bassin.

Comment agencer le bassin d’un esturgeon ?

À l’état naturel, l’esturgeon vit dans les profondeurs des lacs et rivières. Ils évoluent dans une eau froide avec un courant conséquent, et donc très riche en oxygène. Comme il n’est pas équipé pour pomper l’eau à l’aide de ses branchies, l’esturgeon nagera en permanence pour avoir suffisamment d’oxygène.

Par ailleurs, l’esturgeon aura besoin de place pour se développer correctement : il faudra  prendre en compte que chacun d’entre eux aura besoin d’au minimum 10 fois sa longueur à taille adulte, et 1000 litres d’eau. Attention, c’est un poisson qui peut grandir énormément ! Notons qu’il est indispensable d’avoir une filtration suffisante pour assurer que le bassin aie une bonne aération.

⭐ Ça peut vous intéresser : nous vous montrons comment éliminer les algues filamenteuses dans un plan d’eau.

Le bassin devra donc avoir une profondeur minimale de 1,20 mètres, et ne pas être envahi par les plantes. En effet, l’esturgeon ne sait pas nager à reculons et, dans un bassin envahi d'algues filamenteuses, il pourra vite se retrouver bloqué et se noyer. On veillera à déposer une couche de boue dépourvue de gravier et de sable au fond du bassin : l’esturgeon n'apprécie pas ces structures.

Bon à savoir sur l’esturgeon

S’il vit au fond des eaux, l’esturgeon est loin de faire partie des poissons dits nettoyeurs. Bien au contraire, c’est une espèce qui est une grosse source potentielle de pollution : il rejette constamment les déchets de la nourriture qu’il consomme.

Comme il est obligé de fouiller le fond du bassin pour se nourrir, celui-ci doit rester propre. Le bassin devra donc être suffisamment grand, et nettoyé très régulièrement pour éviter l’accumulation de déchets et la formation de gaz nocifs.

⭐ Ça peut vous intéresser : notre collection d’aspirateurs pour nettoyer le bassin en profondeur !

Bien qu’il s’agisse d’une espèce robuste, l’esturgeon demande tout de même de la vigilance lorsqu’il est en captivité. C’est un élevage particulier, où il faudra un environnement et une alimentation spécifique. Enfin, la cohabitation avec d’autres espèces devra également être réfléchie afin que chaque espèce puisse se nourrir sans difficultés.

Article précédent Comment installer son systeme aquaponique chez soi?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires