Passer au contenu
Algues filamenteuses dans un bassin ou un étang : comment les éliminer ?

Algues filamenteuses dans un bassin ou un étang : comment les éliminer ?

Comment supprimer les algues filamenteuses dans un bassin ou dans un étang ? Si vous disposez d’un plan d’eau, vous pourriez être confronté à la problématique de ces algues assez envahissantes. Ces algues présentes dans votre bassin vous dérangent et vous cherchez une solution pour les éliminer ?

Les algues filamenteuses impactent autant sur l'esthétique que la santé du bassin

Comment supprimer les algues filamenteuses dans un étang ou bassin ? 

Rassurez-vous, il existe plusieurs solutions pour limiter, voire éliminer la présence d’algues dans votre étang. Il est important d’agir le plus rapidement possible, en utilisant la bonne méthode. Si vous tardez à faire le nécessaire, il sera plus difficile de s’en débarrasser.

Ça peut également vous intéresser : notre guide pour analyser l’eau du bassin

La première chose à faire, c'est de réaliser une analyse de l'eau avec le matériel adapté. Il va falloir vérifier plusieurs paramètres :

  • pH
  • GH
  • KH
  • NO2

Si nécessaire, vérifiez également le taux de phosphates et de nitrates. Vous pouvez faire l'acquisition d'une valise de tests (voir photo ci-dessous), qui va vous permettre d'analyser ces différents paramètres en quelques minutes.

La valise de tests JBL Aquatest Koï Lab, un accessoire très pratique pour surveiller les paramètres de l'eau

Important : avant d'effectuer un traitement contre les algues (que vous pouvez trouver ici), il est essentiel de vérifier la dureté (GH et KH) de l'eau de votre bassin. Il ne faudra pas faire ce traitement si les duretés ne sont pas corrigées.

Pourquoi j'ai des algues dans mon bassin ? 

Les algues filamenteuses, des plantes envahissantes qui peuvent nuire à la santé du bassin

Quelles sont les causes du développement d'algues filamenteuses dans un étang ? Les algues peuvent arriver pour plusieurs raisons dans un plan d'eau. Dans la plupart des situations que nous rencontrons quand nous visitons des bassins de nos client(e)s :

  • Surpopulation en poissons
  • Filtration trop limitée par rapport au volume
  • Trop de nutriments dans l'eau
  • Pas assez de plantes aquatiques
  • Eau très claire (beaucoup d'UV dans l'étang)
Il va falloir distinguer plusieurs choses : les facteurs internes et externes
◾ Facteurs internes : surpopulation en poisson, nourriture de mauvaise qualité ou trop de nourriture dans l'étang, carence en plantes aquatiques, trop de nutriments car filtre pas adapté, vase dans le plan d'eau, etc.
◾ Facteurs externes : l'eau de pluie peut être chargée en nutriments (phosphates et nitrates), ces nutriments peuvent provenir de champs, de cultures, etc.

Pourquoi lutter contre la prolifération des algues filamenteuses ?

Tout d’abord, sachez que les algues filamenteuses assurent l’équilibre de votre bassin ou de votre étang. Mais leur présence à des conséquences non négligeables, aussi bien négatives que positives. Si ces algues sont présentes, c'est souvent pour plusieurs raisons :

  • Une surpopulation en poissons
  • Pas assez de plantes aquatiquesan>
  • Une filtration pas assez entretenue ou un filtre trop limité
Les algues filamenteuses peuvent se développer très rapidement

Le développement des algues filamenteuses s’effectue de façon naturelle, même dans un environnement difficile. Leur apparition s’explique par la présence de trois facteurs :

  • La température de l’eau
  • La présence du soleil
  • La présence de nutriments dans le bassin.

Même si vous avez une eau de mauvaise qualité, le développement des algues filamenteuses reste toujours possible. C'est aussi parfois le cas dans des eaux de bonne qualité.

Quelles solutions pour éliminer les algues filamenteuses ?

Pour lutter contre la prolifération des algues filamenteuses, vous pouvez opter pour différents types de solution (à retrouver juste ici) :

  • une solution contre les algues
  • une solution naturelle
  • une solution artificielle

Ça peut également vous intéresser : la présentation de Biobooster+, un produit miracle pour les bassins aquatiques

Collection de produits contre les algues filamenteuses

Les solutions chimiques

Si vous choisissez la première solution, sachez que différents procédés peuvent être envisagés. Retrouvez-en quelques-uns ci-après.

Le sulfate de cuivre

On peut, par exemple, recourir à l’utilisation du cuivre. Pour cela, il est important de s’orienter vers du sulfate de cuivre : celui-ci permet de combattre efficacement la présence des algues filamenteuses.

Autre avantage : son faible coût économique. Voilà pourquoi l’utilisation du cuivre reste la solution chimique la plus utilisée. Sous la forme de chélate liquide, vous allez non seulement combattre les algues à la surface de votre bassin ou de votre étang, mais également les algues filamenteuses dans le fond.

Cependant, il faut savoir que l’utilisation du cuivre ne comporte pas uniquement des avantages. Si vous en faites une utilisation prolongée et en quantité trop importante, vous allez obtenir une bio accumulation des sédiments.

Par ailleurs, certaines espèces de poisson supportent très mal le cuivre. Il peut donc être judicieux d’alterner avec du peroxyde ou du sulfate d’aluminium.

Après l’utilisation du peroxyde, il est nécessaire de retirer les algues pour éviter qu’elles retombent au fond de votre bassin. En comparaison avec le cuivre, le peroxyde est également plus onéreux, toutefois n’oubliez pas d’utiliser la dose recommandée.

Le sulfate d’aluminium

Le sulfate d’aluminium dispose d’une action très rapide, en éliminant directement les algues filamenteuses à son contact. Il se compose d’oxygène et, de ce fait, ne présente pas de risque pour les poissons du bassin.

Cette substance affame les algues filamenteuses et c’est une solution à privilégier si vous souhaitez obtenir des eaux propres dans votre bassin. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un herbicide, mais son action reste similaire. Grâce au sulfate d’aluminium, le phosphore est alors lié et les algues filamenteuses ne peuvent plus se nourrir.

Néanmoins, il faut voir cette substance comme une solution temporaire, car son action n’est pas durable. Sur le long terme, les algues filamenteuses vont se décomposer et se transformer à leur tour en matière organique, encourageant la prolifération de nouvelles algues.

Les solutions naturelles pour se débarrasser des algues filamenteuses

Si vous ne souhaitez pas utiliser de produits chimiques, il est parfaitement possible de choisir des solutions naturelles dans le but d’éliminer les algues filamenteuses.

Le curage du bassin

En premier lieu, un curage du bassin est nécessaire, consistant à retirer les végétaux en utilisant une pelleteuse. Une solution particulièrement efficace, car non seulement vous allez vous débarrasser des algues filamenteuses, mais de tous les nutriments servant à leur nutrition.

Vigilance tout de même au cours de cette manipulation en évitant de laisser les algues à proximité du bassin. Si jamais de fortes pluies se déclenchent, les algues pourraient de nouveau se retrouver dans votre étang.

Utilisez des bactéries bénéfiques

Au-delà de l’utilisation de la pelleteuse, il est recommandé d’utiliser des bactéries bénéfiques. Utilisez des organismes vivants qui auront pour objectif d’éliminer les algues filamenteuses du bassin. En effet, il faut savoir que les bactéries bénéfiques sont capables de se nourrir des nutriments en excès, présents dans l’eau.

Grâce à leur action, les algues vont progressivement mourir. Les bactéries bénéfiques n’ont pas pour objectif de contribuer à la mort de ses algues, mais plutôt de les réguler. Pour que l’efficacité soit au rendez-vous, il est nécessaire de respecter les prescriptions. Par exemple, en évitant de les coupler avec des herbicides, sinon les bactéries bénéfiques mourront très rapidement.


Ça peut également vous intéresser : la liste des plantes oxygénantes pour un bassin équilibré

La solution artificielle pour l’élimination des algues filamenteuses

Une autre technique consiste à utiliser des ultrasons. En utilisant la résonance des ondes ultrasoniques, vous pourrez éliminer efficacement les algues nuisibles. C’est un procédé qui a fait ses preuves, en se basant sur des recherches scientifiques très sérieuses.

Concrètement, vous devez vous procurer un transducteur, totalement immergé dans votre bassin. Cet appareil sera en mesure de générer les ondes sonores qui vont pénétrer la vacuole gazeuse. Par conséquent, les algues filamenteuses ne pourront pas survivre.

Cette solution, très efficace, reste tout de même onéreuse et son efficacité reste limitée sur les étangs. L’action des ondes ultrasoniques doit systématiquement être adaptée par rapport à la qualité de l’eau, afin que son action contre les plantes soit optimale.

Est-il possible d’introduire des animaux se nourrissant d’algues filamenteuses ?

Certains poissons comme la carpe vous permettront de réguler les algues dans votre bassin. Néanmoins, la carpe ne vous sera d’aucune utilité si vous souhaitez spécifiquement combattre les algues filamenteuses.

Si vous avez des plantes indésirables, vous pouvez également avoir recours à de la paille d’orge. C’est une alternative particulièrement intéressante vis-à-vis des herbicides. En effet, grâce à sa présence, le niveau du pH va alors baisser tout comme la dureté carbonatée du bassin.

La paille d'orge, une excellente alternative pour la lutte contre les algues filamenteuses

Dans ces conditions, vous avez une eau avec un meilleur équilibre et vous contrôlez beaucoup mieux la croissance et la prolifération des algues filamenteuses. Dès que la paille d’orge entre en contact avec l’eau, elle produit du peroxyde. Une substance reconnue pour l’élimination des plantes indésirables.

Retrouvez ci-dessous quelques articles connexes qui pourraient vous intéresser :

Article précédent Comment cartonner sur la croissance de ces carpes koïs?
Articles suivant Quelle pompe pour une piscine naturelle?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires